Lara Adrian – Minuit, tome 1 : Le baiser de minuit

minuit1

Voilà bien longtemps que je n’avais pas commencé une nouvelle saga de bit lit. C’est finalement sans trop de conviction que j’ai entamé le premier volume de Minuit. Et finalement, même si l’intrigue est assez classique, j’ai passé un bon moment.

Tout commence lorsque Gabrielle est spectatrice d’une scène digne de films d’horreur : un homme se fait dévorer devant lui.

Gabrielle est l’héroïne typique de ce genre de roman : butée mais attachante, elle fonce et n’a pas la langue dans sa poche. Lucan Thorne, l’inspecteur mystérieux qui croit en son histoire. Il est lui aussi digne du petit ami fantastique des romans de bit lit : plutôt sombre, avec pas mal de secrets et qui désire laisser Gabrielle en dehors de tout ça.

Le style de Lara Adrian était assez fluide. Elle alterne bien entre les moments d’actions et ceux de description ou d’explication de son monde fantastique. Il y a également pas mal de scènes érotiques qui parsèment le roman pour ceux qui apprécient cela.

Bref, un moment sympa avec ce premier tome de Minuit. Je ne sais pas encore si je vais continuer la série néanmoins car bien que ce soit divertissant, je ne suis pas sûre de garder grand souvenir de cette histoire dans quelques mois.

Bref, à vous de tenter !

Auteur : Lara Adrian

Titre : Minuit, tome 1 : Le baiser de minuit

Edition : Milady

Genre : Bit lit

Pages : 499

D’autres avis : JessEpica, Galleane, Karline

Patricia Briggs – Mercy Thompson, tome 8 : La faille de la nuit

la faille de la nuit

Aaah Mercy est de retour ! A chaque sorti d’un tome en poche, je me précipite en librairie pour l’obtenir et le lire illico. Cette fois-ci, j’ai du faire 4 librairies afin de trouver mon précieux. Mais le plaisir de lecture n’en fut que décuplé !

Dans cette huitième aventure, Mercy va devoir se coltiner Christie, l’ex d’Adam qui se sent menacée par son petit ami. Et puisqu’un problème ne vient jamais seul, Mercy va se faire menacer par un seigneur gris et va devoir montrer sa place à la meute qui commence à se la mettre à dos. Tout ça à cause de qui ? Ben de Christie pardi !

L’ex-femme d’Adam est vraiment impossible à vivre. Elle se pose constamment en victime et fait passer les autres pour des gros méchants quand ils ne vont pas dans son sens. Mercy est évidemment la première à subir la présence de Christie et elle va avoir bien du mal à tenir son couple et à garder sa place dans la meute. C’est grâce à ce tome que je m’attache encore plus à Mercy qui arrive à garder la tête froide et qui ne se laisse pas déborder par les événements. Moi, à sa place, je pense que ça aurait fini en boucherie 😀 ! Et pourtant, je ne suis pas une personne particulièrement jalouse mais avec une Christie dans les parages, je perdrai d’office mon sang froid.

Les rôles secondaires sont également agréables à suivre que ce soit le couple Kyle/Warren que j’affectionne ou encore le vampire Stefan qui m’a vraiment fait mal au coeur dans ce tome. J’ai vraiment envie de lui faire un gros câlin à la fin de ce tome !

Bref, encore aucune fausse note pour ce huitième opus et juste une envie irrésistible de me jeter sur la suite qui n’est toujours pas sortie en VO. Zut alors !

En conclusion, que tous les fans de Mercy se précipitent sur La Faille de la Nuit, ils ne seront pas déçus !

Auteur : Patricia Briggs

Titre : Mercy Thompson, tome 8 : La faille de la nuit

Edition : Milady

Genre : Bit lit

Pages : 477

D’autres avis : Nathalie, Ptitelfe, Cassie

Challenge des globe-readers

Escale : 34/+75 : Tri Cities, Washington, USA

Darynda Jones – Charley Davidson, tome 2 : Deuxième tombe sur la gauche

Charley 2

Cet été, j’ai eu une petite panne de lecture. Vu comme j’avais adoré le premier tome de Charley Davidson, je pensais que lire le second volet allait me permettre de rebondir. Bon, je vous le dis tout de suite, ce n’est pas le cas !

Pourtant, l’histoire était assez alléchante. On se demande vraiment comment Reyes et Charley vont faire pour se sortir de cette situation. Reyes est surtout en mauvaise postule et Charley doit enquêter sur la disparition d’une amie de Cookie. Bref, ils ne vont pas s’ennuyer ! Donc, au niveau de rythme, je n’ai vraiment rien à reprocher, ça va toujours à cent à l’heure.

En revanche, les personnages m’ont assez agacés. J’aime toujours autant l’humour truculent de Charley mais sa relation avec Reyes m’a paru mièvre et sans profondeur. Alors que je pense que la plupart des lecteurs attendaient impatiemment les moments de retrouvailles de ce couple, moi, j’avoue que je préférais les moments où ils étaient séparés.

Bref, ce deuxième tome de Charley Davidson est sympathique mais certains éléments m’ont agacée et ce n’est pas la lecture qui a permis de me sortir de ma panne. Dommage ! Je pense continuer tout de même la saga mais pas tout de suite.

Auteur : Darynda Jones

Titre : Charley Davidson, tome 2 : Deuxième tombe sur la droite

Edition : Milady

Genre : Fantastique, Bit lit

Pages : 394

D’autres avis : Mycoton, Thalia, Ethernya, Jess, Kincaid 

 

Richelle Mead – Georgina Kincaid, tome 6 : Succubus Revealed

succubus revealed

Suite et fin de la saga Georgina Kincaid ! J’ai eu le plaisir la semaine dernière de découvrir les dernières aventures de Georgina avec mes partenaires de lecture commune à savoir Frankie et Heclea. Nous avons lu la moitié de la saga ensemble : 4 tomes sur 6. Et ce fut un vrai plaisir de discuter avec elles des déboires de Georgie.

Quoi de neuf dans ce tome ? Comme le titre le laisse supposer, cet ultime volume est le livre des révélations. J’avoue que j’avais un peu peur au départ en voyant que le roman était si petit. Je me disais que ça risquait d’être bâclé vu comme de nombreuses questions restaient à résoudre. Mais finalement, Richelle Mead a su clôturer sa saga comme il le fallait.

Le point fort de l’univers de Georgina Kincaid est certainement les personnages secondaires : Carter, Roman, Jérôme,… Vous vous rappelez de Roman que je n’arrivais pas à apprécier ? Ça y est, j’ai enfin eu le déclic dans ce tome (il était plus que temps après tout !) et je me suis vraiment attaché à lui. J’ai également aimé que certains personnages sortent de l’ombre et agissent pour Georgina. C’est vraiment un tome jubilatoire de ce point de vue.

Ce tome nous rappelle à quel point le coeur de ce récit reste l’histoire d’amour entre Georgina et Seth. Et comme à chaque fois, il va encore y avoir des couacs entre eux. Et comme d’habitude, je pense que c’est ce qui nous exaspère le plus les copinautes et moi : les jérémiades de Georgina.

Rien de neuf à l’horizon concernant le style de Richelle Mead. C’est toujours aussi fluide et agréable. J’ai juste eu l’impression qu’elle s’est un peu calmée sur les scènes « chaudes ». Et ça ne ne manque pas vraiment. Je suis même plutôt contente qu’elle ait troqué ce volet pour davantage d’actions et de révélations.

La fin est plutôt satisfaisante. Elle correspond bien à ce qu’on attendait depuis quelques volumes. Bref, même si cette série a eu des hauts et des bas, j’ai tout de même passé un moment agréable en compagnie de Georgina pendant 6 tomes.

L’avis de Frankie (à venir).

 

Auteur : Richelle Mead

Titre : Georgina Kincaid, tome 6 : Succubus Revealed

Edition : Milady

Genre : Bit lit

Pages : 406

Patricia Briggs – Mercy Thompson, tome 7 : La morsure du givre

la morsure du givre

Chaque tome de Mercy est attendu comme un messie. Enfin, je pourrais me jeter sur les grands formats mais pour l’harmonie, je préfère prolonger le supplice et attendre les poches. Et c’est donc, il y a quelques semaine que La Morsure du Givre, 7ème aventure de Mercy Thompson est sortie.

Et le temps a beau passé et mes goûts évolué, je remarque que mon amour pour cette saga est toujours intact. Je me rappelle de chaque personnage, de tous les événements et n’ai eu aucun mal à me plonger dans ce nouvel opus. Ce fut même une bouffée d’oxygène de retrouver ma copine Mercy.

Le sixième tome, La marque du fleuve était un peu spécial, plus lent et permettant une plus grande introspection de Mercy, il en a chamboulé plus d’un. Et même si j’ai adoré ce tome, j’ai été ravie de voir qu’ici, l’auteur renoue avec ses anciens volumes et nous présente une histoire rythmée et pleines d’action. Ce qui est aussi intéressant dans ce tome, c’est que Mercy n’est pas le personnage en mauvaise posture qui doit demander l’aide. C’est elle qui apporte l’aide.

Bref, ce tome est un régal et comme d’habitude, il fut un coup de coeur pour moi. Je ne me lasserai jamais ni de Mercy ni de son univers :).

Auteur : Patricia Briggs

Titre : Mercy Thompson, tome 7 : La morsure de givre

Edition : Milady

Genre : Bit lit, fantastique

Pages : 402

D’autres avis : PoisonKoneko-Changaelloootitepomme (Mam’Schmocker)KellyAddictSelvegemPerdre Une PlumeSexy’LoAlthea54LaurieMatolinehooked-on-the-bookIrethLisalorTitiMerlinMypianocanta