Kim Newman – Anno Dracula, tome 1

Cela fait des années qu’on me recommande chaudement Anno Dracula. D’ailleurs, il poireautait dans ma PAL depuis un sacré bout de temps ! Et pourtant, je dois vous avouer que je n’avais pas du tout envie de lire. Pourquoi ? Simplement pour l’intrigue : c’est une suite utopique de Dracula. Et Dracula, moi, je l’aime tel que l’a écrit Bram Stoker. Point barre. Pas besoin de suite.

Et puis, j’ai commencé ce livre. Je me suis dit : “oh mais c’est bien écrit”. Puis “oh il respecte bien les personnages”. “Tiens, il introduit des personnages historiques tels qu’Oscar Wilde ou la reine Victoria mais il le fait plutôt pas mal”. Bref, j’ai été charmée de bout en bout par l’oeuvre de Kim Newman. Et je pense savoir pourquoi : c’est un vrai passionné de Dracula. Je ne sens aucune appropriation du mythe de sa part mais bien un prolongement, comme un amoureux qui voudrait rester plus longtemps auprès de sa dulcinée.

Bref, je ne vous dis même pas de quoi ça parle. Nous sommes à Londres, en 1888. Les vampires sont partout et Dracula, est au sommet, il est même marié à la reine Victoria. Un tueur au scalpel fait son apparition. Ses cibles ? Les prostituées vampires de White Chapel.

Le rythme d’Anno Dracula est assez lent et les personnages sont fort nombreux mais je ne me suis pas perdue dans le récit. J’ai bien aimé les deux personnages principaux : Charles Beauregard, l’enquêteur et Genevière Dieudonné, une vampire d’une autre lignée que celle de Dracula. Ceux que l’on connait déjà continuent leurs petites aventures et j’avoue que j’ai trouvé le tout fort crédible.

Le style est exquis, ressemblant à celui du XIXème siècle avec moult détails.

A la fin, on a plus de 150 pages de notes où Kim Newman décortique chaque chapitre. Et c’est là qu’on voit toute la passion qu’il a mis dans son oeuvre. C’est simple : il y a des références partout sur les oeuvres culturelles fantastiques. C’est absolument hallucinant !

Bref, je suis vraiment tombée sous le charme d’Anno Dracula et je continuerai l’aventure avec grand plaisir. N’attendez pas comme moi pour vous lancer !

Auteur : Kim Newman

Titre : Anno Dracula

Edition : Bragelonne

Genre : Fantastique, uchronie

Pages : 473

D’autres avis : Chess, Kincaid

Virginia Schilli – Par le sang du démon, tome 1

Voilà 5 ans que ce livre traînait dans ma PAL. Ça fait long hein ? Pourtant, il me tentait toujours vu qu’il s’agit du fantastique qui reste un de mes genres favoris. Et j’ai trouvé cette lecture assez… spéciale !

C’est l’histoire d’une jeune fille qui, après s’être fait violée, se voit proposer l’immortalité par un démon. Un long chemin commence alors pour elle, un chemin rempli de violence, de sang, de sexe. Bref, un livre qui n’est clairement pas à mettre entre toutes les mains !

J’ai rarement eu l’occasion de lire un ouvrage aussi violent : meurtres et viols à gogo sont au programme. On voit petit à petit cette jeune fille (que l’on ne nomme pas, bien dommage d’ailleurs) perdre peu à peu son âme et devenir un véritable démon. C’est vraiment une histoire qui m’a interpelée, je dirais même choquée tellement ce qui lui arrive est brutal et dément.

Au final, je ne sais pas trop quoi penser de ce livre et j’hésite à poursuivre l’aventure (il s’agit d’une trilogie) car le livre offre tout de même une vrai fin qui me satisfait.

Bref, voilà un ouvrage bien intriguant pour moi qui me laisse toujours aussi perplexe même si ça fait plusieurs jours que je l’ai terminé !

Auteur : Virginia Schilli

Titre : Par le sang du démon, tome 1

Edition : Les éditions du Riez

Genre : Fantastique

Pages : 266

D’autres avis : Karline, Mina, Mycoton

Patricia Briggs – Mercy Thompson, tome 9 : L’empreinte des flammes

C’est déjà le 9ème tome de Mercy ? Mais que le temps passe vite ! Personnellement, je ne me lasse pas du tout de notre petite Coyote. Cette neuvième aventure est plus calme que les précédentes. On est plutôt dans les jeux politiques avec les faes. Mon seul petit regret, c’est qu’on ne voit pas trop la meute dans cet épisode. Mais ce n’est pas grave car on voit davantage Jesse et surtout, on en apprend plus sur les mystérieux fae.

Ça fait plaisir d’ailleurs de revoir Zee, Tad et Oncle Mike. Les petits nouveaux, j’avoue que je ne m’y suis pas trop attachée mais ce n’est pas bien grave.

Le style de Patricia Briggs est toujours aussi agréable et fluide (même si on a un bébé qui nous tire les cheveux en même temps !).

Bref, c’est toujours un grand bonheur pour moi de lire une aventure de Mercy. Vivement la prochaine !

Auteur : Patricia Briggs

Titre : Mercy Thompson, tome 9 : L’étreinte des flammes

Edition : Milady

Genre : Fantastique

Pages : 380

D’autres avis : Frankie, Mypianocanta, Galleane

Alexandra Ivy – Les gardiens de l’éternité, tome 1 : Dante

Mon dieu que j’ai détesté cette lecture… On est donc ici dans une romance paranormale avec des vampires.

Ce qui est à retenir c’est que les clichés sont très nombreux ! Il n’y a que ça, que ce soit dans l’intrigue, les descriptions, etc… Et puis quel manque de subtilité… A la page 8, Dante appelle déjà Abby “mon amour”.  Bref, l’attirance est immédiate entre les deux et cela en perd tout son charme. Les scènes de sexe sont nombreuses et assez inintéressantes. Non, vraiment, je n’ai pas accroché du tout à cette saga.

Le style est pauvre et bien qu’on m’ait dit que l’univers s’étoffe dans les prochains tomes, je ne vais clairement pas continuer l’aventure.

Bref, voilà un livre que je suis contente d’avoir reçu gratuitement ! A oublier d’urgence !

Auteur : Alexandra Ivy

Titre : Les gardiens de l’éternité, tome 1 : Dante

Edition : Milady

Genre : Romance paranormale, fantastique

Pages : 382

D’autres avis : Karline, Melcouettes, JessEpica

Lara Adrian – Minuit, tome 1 : Le baiser de minuit

minuit1

Voilà bien longtemps que je n’avais pas commencé une nouvelle saga de bit lit. C’est finalement sans trop de conviction que j’ai entamé le premier volume de Minuit. Et finalement, même si l’intrigue est assez classique, j’ai passé un bon moment.

Tout commence lorsque Gabrielle est spectatrice d’une scène digne de films d’horreur : un homme se fait dévorer devant lui.

Gabrielle est l’héroïne typique de ce genre de roman : butée mais attachante, elle fonce et n’a pas la langue dans sa poche. Lucan Thorne, l’inspecteur mystérieux qui croit en son histoire. Il est lui aussi digne du petit ami fantastique des romans de bit lit : plutôt sombre, avec pas mal de secrets et qui désire laisser Gabrielle en dehors de tout ça.

Le style de Lara Adrian était assez fluide. Elle alterne bien entre les moments d’actions et ceux de description ou d’explication de son monde fantastique. Il y a également pas mal de scènes érotiques qui parsèment le roman pour ceux qui apprécient cela.

Bref, un moment sympa avec ce premier tome de Minuit. Je ne sais pas encore si je vais continuer la série néanmoins car bien que ce soit divertissant, je ne suis pas sûre de garder grand souvenir de cette histoire dans quelques mois.

Bref, à vous de tenter !

Auteur : Lara Adrian

Titre : Minuit, tome 1 : Le baiser de minuit

Edition : Milady

Genre : Bit lit

Pages : 499

D’autres avis : JessEpica, Galleane, Karline