Richelle Mead – Georgina Kincaid, tome 6 : Succubus Revealed

succubus revealed

Suite et fin de la saga Georgina Kincaid ! J’ai eu le plaisir la semaine dernière de découvrir les dernières aventures de Georgina avec mes partenaires de lecture commune à savoir Frankie et Heclea. Nous avons lu la moitié de la saga ensemble : 4 tomes sur 6. Et ce fut un vrai plaisir de discuter avec elles des déboires de Georgie.

Quoi de neuf dans ce tome ? Comme le titre le laisse supposer, cet ultime volume est le livre des révélations. J’avoue que j’avais un peu peur au départ en voyant que le roman était si petit. Je me disais que ça risquait d’être bâclé vu comme de nombreuses questions restaient à résoudre. Mais finalement, Richelle Mead a su clôturer sa saga comme il le fallait.

Le point fort de l’univers de Georgina Kincaid est certainement les personnages secondaires : Carter, Roman, Jérôme,… Vous vous rappelez de Roman que je n’arrivais pas à apprécier ? Ça y est, j’ai enfin eu le déclic dans ce tome (il était plus que temps après tout !) et je me suis vraiment attaché à lui. J’ai également aimé que certains personnages sortent de l’ombre et agissent pour Georgina. C’est vraiment un tome jubilatoire de ce point de vue.

Ce tome nous rappelle à quel point le coeur de ce récit reste l’histoire d’amour entre Georgina et Seth. Et comme à chaque fois, il va encore y avoir des couacs entre eux. Et comme d’habitude, je pense que c’est ce qui nous exaspère le plus les copinautes et moi : les jérémiades de Georgina.

Rien de neuf à l’horizon concernant le style de Richelle Mead. C’est toujours aussi fluide et agréable. J’ai juste eu l’impression qu’elle s’est un peu calmée sur les scènes “chaudes”. Et ça ne ne manque pas vraiment. Je suis même plutôt contente qu’elle ait troqué ce volet pour davantage d’actions et de révélations.

La fin est plutôt satisfaisante. Elle correspond bien à ce qu’on attendait depuis quelques volumes. Bref, même si cette série a eu des hauts et des bas, j’ai tout de même passé un moment agréable en compagnie de Georgina pendant 6 tomes.

L’avis de Frankie (à venir).

 

Auteur : Richelle Mead

Titre : Georgina Kincaid, tome 6 : Succubus Revealed

Edition : Milady

Genre : Bit lit

Pages : 406

Richelle Mead – Georgina Kincaid, tome 5 : Succubus Shadows

Succubus Shadows

Lecture commune avec Frankie et Heclea.

J’avais vraiment hâte de lire ce cinquième tome qui a tardé à sortir en poche. Il faut dire que la fin du tome 4 donnait pas mal d’espoir !

Ce cinquième volume est vraiment intéressant car il permet de se replonger encore plus dans le passé dans le Georgina mais il offre aussi une belle évolution de la situation. On sent qu’on approche de la fin et que les réponses ne vont vraiment plus tarder !

Toutefois, l’intrigue générale de ce tome m’a semblé un peu longue. Georgina n’a pas vraiment l’occasion de passer à l’action. Résultat, je trépignais à ses côtés ! Mais l’avantage de ce scénario, c’est que les personnages secondaires tels que Carter ou Roman puissent avoir un plus grand rôle (enfin légèrement ^^). En parlant de Roman, je ne l’apprécie toujours pas mais je l’ai trouvé beaucoup plus supportable et même touchant à certains moments.

Le style de Richelle Mead est toujours aussi fluide et agréable à lire. Les pages défilent à une vitesse folle. On a toujours envie de lire un chapitre de plus car elle sait parfaitement manager le suspense.

Bref, encore un super tome aux côtés de Georgina Kincaid. Je crains et j’ai à la fois hâte de découvrir le tome ultime, le 6 !

Richelle Mead – Georgina Kincaid, tome 4 : Succubus Heat

J’avoue que j’étais fort impatiente de lire ce quatrième tome des aventures de Georgina Kincaid. La fin du troisième volume permettait vraiment de donner un second souffle à la saga. Et ici, je n’ai pas été déçue, au contraire !

Georgina perd complètement les pédales au début de ce tome. Irascible au possible, elle se comporte comme la pire des pétasses et fume comme un pompier. Mais même si elle nous parait insupportable au début, on a quand même pitié et elle finit par évoluer.

Le gros atout de ce tome est certainement que les personnages sont moins agaçants que dans les précédents. Georgina hésite moins et fonce davantage tandis que Seth m’a paru moins tête à claques et passif. Carter et le reste de la bande de potes de Georgina restent fidèles à leur réputation et c’est toujours avec un immense plaisir qu’on les retrouve.

J’ai aussi beaucoup aimé avoir enfin l’impression d’avancer dans cette saga. En effet, je trouvais que les tomes 2 et 3 tournaient vraiment en rond. Ici, cela bouge enfin et j’ai bon espoir pour l’avenir.

C’est définitivement le tome qui me réconcilie et me rend accro à cette saga. Je n’ai plus que deux tomes à dévorer et nul doute qu’ensuite je me jetterai sur les deux autres séries de la romancière : Vampire Academy et Cygne noir.

Bref, voilà un excellent tome qui comble pas mal de mes attentes et me donne envie de me jeter sur la suite illico presto.

Je vous invite à consulter l’avis d’Heclea et de Frankie, mes deux partenaires de LC pour savoir si elles ont aussi été conquises !

5 sur 5

Auteur : Richelle Mead

Titre : Georgina Kincaid, tome 4 : Succubus Heat

Edition : Milady

Genre : Bit lit

Pages : 528

Richelle Mead – Georgina Kincaid, tome 3 : Succubus dreams

5 mois… Oui 5 mois déjà que j’ai lu le deuxième tome. Il était donc plus que temps d’entamer ce troisième volume. Je ne peux malheureusement pas vous résumer l’intrigue où je risquerai de vous spoiler sur les tomes précédents. On va donc surtout parler de mon ressenti (oui comme d’habitude donc ^^).

Hé bien, j’avoue que jusqu’aux  3/4 du récit, je n’ai pas trouvé cette histoire terrible. D’abord, la situation amoureuse de Georgina n’avance pas depuis le début du 2ème tome et en sachant que c’est le sujet principal de cette saga, il y a de quoi être déçu. De plus, il est facile de trouver qui se cache derrière les problèmes qui arrivent à notre héroïne. Ben oui, les ennemis sont si peu nombreux qu’on fait rapidement le rapprochement.

Ce tome aurait donc pu être très moyen. Oui mais voilà, le dernier quart a tout changé. Vu comme c’était parti, je pensais que Richelle Mead allait nous faire poireauter avec la vie amoureuse de Georgina durant encore quelques tomes. Et bien non ! Cette fin, ce brusque bouleversement m’a totalement scotchée. J’ai même eu les larmes aux yeux, c’est pour dire.

Le sexe est fort présent dans ce troisième tome mais il est totalement justifié. Comme dans les deux premiers tomes, ce genre de scènes est bien pensée et pas trop cru. Je pense que Richelle Mead a trouvé le juste milieu.

Au niveau des personnages, j’avoue que je suis de plus en plus emballée par les personnages secondaires tels que Carter ou Jérôme. Je regrette d’ailleurs qu’ils ne soient pas plus présents dans la saga pour l’instant. Les personnages principaux me plaisent moins, ils m’agacent même. Entre Georgina qui se contredit à tout bout de champ et Seth qui est une vraie loque, il n’y a pas à dire, ça donne envie de donner quelques baffes.

Succubus dreams est donc meilleur que le deuxième tome grâce à cette fin rocambolesque. L’action n’est toujours pas le fort de cette série mais Georgina Kincaid reste une saga de bit lit divertissante. J’ai le quatrième tome, Succubus Heat, dans ma PAL, j’espère qu’il sera aussi passionnant que la fin de ce tome-ci.

4 sur 5

Dans la même série :

Georgina Kincaid, tome 1 : Succubus blues

Georgina Kincaid, tome 2 : Succubus nights

Auteur : Richelle Mead

Titre : Georgina Kincaid, tome 3 : Succubus dreams

Edition : Milady

Genre : Bit lit

Pages : 480

D’autres avis : jellybellsElphabaStiegsofiaportosFée BourbonnaiseOtsütitepomme (Mam’Schmocker),bassetFlof13TatsumariiineAzariel87FrankieGalleaneAzilysEden1487Ch0u:),kyanahKortoKassielatite06pierre de jadeAsunaHecleaKincaid40AlilyCzar,karline05Book-Addictdeliregirl1

Richelle Mead – Georgina Kincaid, tome 2 : Succubus nights

Mon avis :

J’ai découvert Georgina Kincaid cet été grâce au premier tome de la saga . J’avais passé un bon moment et je me suis donc décidé à lire ce deuxième tome pour le challenge Combats d’auteurs.

Georgina s’inquiète pour ses amis humains. Ils semblent être sous l’influence d’une drogue… mais une drogue spéciale qui déstabilise la libraire. De plus, elle a du mal à gérer sa vie de couple avec Seth, son écrivain préféré.

Je trouve ce deuxième tome moins moins que le premier. Dans celui-ci le manque d’action était déjà présent mais je croyais que c’était nécessaire pour planter le décor, nous présenter la mythologie, les personnages. Or, on retrouve dans ce deuxième tome, toujours autant de blabla. Cela manque de punch. Bon ok, il y a les cabrioles de la succube mais j’avoue que ça a commencé à me gaver, il y en a un peu trop à mon goût.

Georgina m’a énormément énervée dans ce tome-ci. Je désapprouve la plupart des choix qu’elle fait. Mais on en apprend plus sur le cercle d’amis humains de Georgina, une très bonne chose vu que je les confondais un peu dans le tome 1. Seth, même s’il est un peu mou du genou me plait bien mais mon préféré reste Carter, cet ange mystérieux a l’air d’être vraiment très sympathique et complexe, j’espère qu’on le verra plus dans les tomes suivants.

La fluidité est toujours présente. Même si le récit n’est pas très prenant, j’ai dévoré ces 500 pages en moins de 48 heures. Bref, Georgina Kincaid reste une très bonne saga bit lit pour moi. Elle est très divertissante, sans prise de tête même si vous comme vous l’avez lu, ce deuxième tome m’a un peu déçue.

J’ai les deux prochains tomes qui m’attendent dans ma PAL.

4 sur 5

Le petit plus : Pour le combat d’auteurs !

Et ça commence ainsi :

Les démons sont effrayants.

C’est une constante – dans toutes les religions et tous les milieux. Bien sûr, il leur arrive de se montrer saugrenus -croyez-en ma longue expérience – mais, dans le fond, les gens ont de bonnes raisons de craindre et d’éviter ces serviteurs diaboliques de l’enfer. Ils sont cruels et sans pitié, ils se délectent des peines et des souffrances d’autrui, et ils occupent leur temps libre à torturer les âmes. Ils mentent. Ils volent. Ils ne paient pas leurs impôts.

Auteur : Richelle Mead

Titre : Georgina Kincaid, tome 2 : Succubus nights

Edition : Milady

Genre : Bit lit, fantastique

Pages : 495