Clarke, François Gilson – Mélusine, tomes 3, 4, 5

Je n’ai pas eu l’occasion d’emprunter le tome 2, je suis donc passé au tome 3. Les tomes sont dans la continuité du premier avec un humour bon enfant qui plaira à toute la famille.

Les traits sont assez simples mais ça ne me dérange pas.

Je lirai donc la suite avec grand plaisir !

Auteurs : Clarke, François Gislon

Titre : Mélusine, tome 3 : Inferno

Edition : Dupuis

Genre : BD

Pages : 47

Clarke, François Gilson – Mélusine, tome 1 : Sortilèges

melusine1

J’avais déjà lu des albums de Mélusine plus jeune mais lorsque j’ai eu l’occasion de lire le premier volume, je n’ai pas hésité surtout en cette période d’Halloween !

Les petites scénettes  (entre 1 et 3 pages généralement) sont assez chouettes.  L’humour est à la portée de tous, ce qui en fait un album pour tous les âges.

Mélusine est une jeune fille attachante même si j’ai une préférence pour Cancrelune, sa compère pas du tout douée pour la sorcellerie.  Je ne me rappelais plus que Mélusine était une « bonne à tout faire » dans un manoir. Cela peut paraître rétrograde mais vu le caractère loufoque des tâches à accomplir on oublie vite cela.

Bref, ce fut un chouette retour aux sources avec ce premier album de Mélusine.

challengehalloween2016

Auteurs : Clarke, François Gilson

Titre : Mélusine, tome 1 : Sortilèges

Edition : Dupuis

Genre : BD

Pages : 48

D’autres avis : Véro

Deborah Harkness – Le livre perdu des sortilèges, tome 3 : Le noeud de la sorcière

le noeud de la sorcière

Ouuuh mais qui voilà ? Mais c’est l’ultime tome de la saga Le livre perdu des sortilèges ! Rappelez-vous, j’ai adoré le premier tome, j’ai un soupçon moins aimé L’école de la nuit. Alors qu’en sera-t-il du nœud de la sorcière ? Hé bien, je le trouve quasiment aussi bon que le premier !

Dans le tome 2, on était quasiment en huis clos avec Matthew et Diana et j’avoue que je trouvais ça un peu étouffant. Surtout que je trouve que leur amour est très guimauve et que ça a tendance à vite me lasser.  Mais le cliffhanger ne pouvait que me donner envie de continuer l’aventure. Et j’ai bien fait car j’ai trouvé le tout très chouette à lire.

Dans ce troisième tome, on se rend bien compte à quel point Matthew et Diana ont mûri depuis les débuts de la saga. Ce sont maintenant des personnes fortes, sûres d’elles, de vrais meneurs ! J’ai également aimé retrouvé les personnages secondaires que j’affectionne comme Gallowglass, en découvrir de nouveaux comme Fernando ou avoir la surprise de voir certains réapparaître mais là, je vais vous laisser la surprise ! En tout cas, niveau personnages, Deborah Harkness fait fort car en plus de ces héros charismatiques, elle nous livre également un ennemi cauchemardesque qui est vraiment très flippant.

Les pages se tournent rapidement malgré le rythme soutenu mais ô combien agréable de Deborah Harkness. C’est toujours un réel plaisir de plonger dans cette saga, ne serait-ce que pour retrouver cette exquise écriture.

L’intrigue, dans ce troisième tome, présente peu de temps morts et est rempli de surprises en tout genre. J’avoue ne pas du tout m’être ennuyée et être vraiment très satisfaite de cette fin. Les révélations sont vraiment très intéressantes et j’ai aimé voir les vampires, les sorcières et les démons se rapprocher. L’auteure a vraiment su mener sa saga jusqu’au bout sans fausse note avec un univers complexe et des personnages attachants.

Bref, c’est pour moi une des meilleures sagas fantastiques de ces dernières années. Je lirai bien volontiers les prochains ouvrages de cette romancière !

Auteur : Deborah Harkness

Titre : Le livre perdu des sortilèges, tome 3 : Le noeud de la sorcière

Genre : Fantastique

Edition : Calmann-Lévy

Pages : 573

D’autres avis : Mycoton, Frankie, Marmotte, Mina

Arthur de Pins – Zombillénium, tome 3 : Control Freaks

zombillénium 3

Je ne suis certainement pas la première ni la dernière à vous parler de cette BD. Je l’ai vue souvent sur les blogs ces derniers temps et je partage globalement l’avis général.

La couverture donne vraiment le ton de l’histoire. C’est un tome un peu moins marrant et plus angoissant. Avec l’arrivée d’un nouveau vampire qui va changer toutes les règles du parc, nos héros ont du souci à se faire. J’ai vraiment été surprise que ça aille si loin, que l’univers devienne parfois si sombre.

Le dessin d’Arthur de Pins est toujours superbe. Et malgré ses traits ronds, il nous prouve ici qu’il sait faire des personnages d’aspect effrayant, plus anguleux !

Mais bref, j’ai encore passé un super moment à Zombillénium et j’espère que le 4ème volume ne se fera pas trop attendre longtemps.

Découvrez d’autres BD sur le rendez-vous de Mango :

BD du mercredi

D’autres avis sur ce livre : Céline, Vive la rose et le lilas, Sharon

Arthur de Pins – Zombillénium, tomes 1 et 2

Zombillénium

Voilà bien longtemps que j’ai entendu parler de Zombillénium. Au départ, il ne m’intéressait pas plus que ça mais vu l’engouement suscité chez pas mal de blogueurs. J’ai eu envie de tenter le coup.

Et puis, le pitch est plutôt intriguant. Dans le nord de la France, il existe un parc d’attraction d’horreur. Sauf que les employés ne sont pas déguisés. Ce sont de vraies créatures fantastiques : vampires, loup-garous, momies,… Dans le premier tome, nous suivons une toute nouvelle recrue qui va se faire épauler par Gretchen, la sorcière.

J’ai vraiment adoré le premier volume. Dès les premières pages, l’humour est présent. Et c’est un humour décalé autour du fantastique forcément, tout ce que j’aime ! Je suis parfois frustrée des premiers tomes de BD. Ce ne sont souvent que des introductions à un univers. Mais ce n’est pas le cas ici. L’histoire démarre très rapidement. J’ai été un peu déçue du tome 2 car je trouve qu’il n’offre pas une vraie continuité au tome 1. En effet, la fin du premier volume offre une révélation importante pour l’histoire mais on ne revient absolument pas dessus dans le tome 2.

Les dessins d’Arthur de Pins sont tout en rondeur. Je le connaissais auparavant pour ces BD plus coquines. Ici, il nous montre qu’il peut s’attaquer à un tout autre registre, les créatures fantastiques tout en conservant son style de dessin.

Bref, une belle surprise que cette saga ! Je ne sais pas si un tome 3 est prévu et si oui quand mais j’en serai de la partie !

5 sur 5

Cliquez sur la bannière ci-dessous pour découvrir les autres chroniques BD publiées aujourd’hui :

BD du mercredi

Auteur : Arthur de Pins

Titre : Zombillénium, tome 1 : Gretchen et tome 2 : Ressources humaines (disponible en coffret)

Genre : BD comique

Pages : 48 chacun

D’autres avis : Lelf, Mélisende, Ptitelfe, Walpurgis, Acr0