Dominique Loreau – L’art de la frugalité et de la volupté

l'art de la frugalité et de la volupté

Ce livre, c’est une sorte de révélation pour moi.

J’avais bien sûr entendu beaucoup de bien de L’art de la simplicité (que j’avais d’ailleurs offert à une amie souvent stressée) de la même auteure sans toutefois m’y être intéressée davantage. Et puis L’art de la frugalité et de la volupté a atterri dans mes mains. Un livre gratuit que me proposait la vendeuse. Alors, je me suis dit pourquoi pas…

Et puis, je l’ai commencé pour voir de quoi ça parlait. Réalisant petit à petit que ce livre m’apprenait des tas de choses. Il y a des tas de livres sur les régimes, sur le bien-manger. Je ne m’y intéresse jamais car je sais que jamais, je ne pourrais suivre leurs préceptes rigoureux mais ce livre-ci est différent, il change tout simplement mon rapport à la nourriture.

Dominique Loreau vit depuis 20 ans au Japon. Elle a assimilé leur façon de vivre et nous offre aujourd’hui cet ouvrage pour nous apprendre à mieux manger. Moins manger tout d’abord car dans notre société occidentale, on a appris à manger beaucoup, à finir son assiette à tout prix.

Après, il ne faut pas tout appliquer au pied de la lettre mais plutôt les adapter à sa situation. Pour moi par exemple, hors de question de de faire des diètes. Je ne prends pas non plus plaisir à faire la vaisselle (alors que ça semble être le cas de Dominique Loreau).

Dans ce livre, tout semble parfait, trop parfait d’ailleurs. Comme si on prenait tous les jours, un immense plaisir à se concocter un plat sain, délicieux et joli.

Mais malgré cela, le livre est bourré de petits conseils faciles à appliquer au quotidien. Il y a même quelques recettes à la fin.