Philippe Claudel – Parfums

Philippe Claudel nous propose, dans son recueil de nouvelles, de nous faire revivre les odeurs qui ont marqué son enfance, son adolescence mais également sa vie d’adulte. Véritable ode au sens, Parfums nous offre des nouvelles immersives et très intimes.

Bon, déjà, ce n’est un secret pour personne mais Philippe Claudel a un style sublime. Un style recherché qui fait directement image dans notre esprit. C’est beau, poétique et très fluide comme toujours. Même s’il ne nous servait aucune histoire, je suis sûre que j’aimerais un livre si c’est Claudel qui l’écrit.

L’auteur arrive à nous faire ressentir ce qui l’a troublé dans toutes ces odeurs, que l’on les aie vécus ou non. C’est vraiment le gros point fort du recueil. J’ai eu la chair de poule quand il nous décrivait l’odeur de la piscine car j’ai toujours détesté y aller. J’ai adoré retrouvé les sensations de la pêche que j’aimais pratiquer avec mon père. Bref, c’est vraiment un livre qui m’a rendu nostalgique. Mais outre cela, j’ai pu expérimenter d’autres odeurs plus méconnues comme celle du fumier ou des choux de Bruxelles.

Dans Parfums, Philippe Claudel se dévoile complètement. Il nous raconte des choses très intimes, ce qui fait que j’ai été très empathique envers lui et ses souvenirs. J’ai découvert une nouvelle facette de ce grand écrivain. Bref, il a vraiment réussi son pari de faire un recueil de nouvelles basées sur les odeurs. Il arrive à nous faire ressentir ses émotions. Voilà un beau recueil à picorer plutôt qu’engloutir pour éviter de se lasser !

4 sur 5

Ma note : 16/20

Livre lu dans le cadre des Matchs de la rentrée littéraire de Priceminister. Cliquez sur l’image pour pouvoir acheter Parfums :

Auteur : Philippe Claudel

Titre : Parfums

Edition : Stock

Genre : Contemporain, nouvelles

Pages : 224

Illustration : Gustav Klimt

D’autres avis : Lili GalipetteMiss Popila, Une comète, Arion