Nora Roberts – La promesse de Noël

J’ai commencé le Cold Winter Challenge par cette petite romance de Noël. Et j’avoue que c’était plutôt chouette !

Shane Abbott vient d’hériter de la maison de sa grand-mère. Elle décide de la retaper et de monter un magasin d’antiquités et un musée. De l’autre côté du bois, un nouveau voisin arrive : Vance Banning, un bûcheron mystérieux qui ne la laisse pas de marbre.

J’ai apprécié pas mal de choses dans cette romance. Tout d’abord, le caractère de Shane, une jeune femme pétillante, qui sait exactement ce qu’elle veut. Elle a des réactions franchement badass par moment, dommage qu’elle ne s’y tienne pas toujours. J’ai aussi aimé le décor de ce petit village de montagne dans le Maryland. Les gens sont simples et très gentils. On a envie d’y rester !

La romance, quant à elle, est plutôt classique tout comme le caractère de Vance, mystérieux, mélancolique, bourru. Bref, le type, pas bien dans sa peau qui a besoin d’une femme pour se reconstruire.

Bref, dans l’ensemble, c’est une romance assez convenue mais qui présente tout de même quelques atouts. Elle se lit sans difficulté !

Escale 54/+75 : Montana, Etats-Unis

Auteur : Nora Roberts

Titre : La promesse de Noël

Edition : Harlequin

Genre : Romance

Pages : 288

Collectif – Noël, quel bonheur !

Noël quel bonheur

Alors que j’avais une petite déprime, j’ai pris ce livre que je devais lire pour un partenariat avec Entrée livre. Je pensais que cela allait être une lecture parfaite pour se mettre dans l’ambiance de Noël et que ça allait me remonter le moral. Mais que nenni…

Après une introduction assez agréable, je commence la première nouvelle mêlant alcool, sexe. Cela commence plutôt mal… Je ne me reconnais nullement dans ce récit. Trop décalé pour moi, j’ai poussé un ouf de soulagement en la finissant. Par la suite, certaines nouvelles m’ont plu mais globalement, ce recueil m’a laissé de marbre.

Avec sons sous-titre “Treize nouvelles affreusement croustillantes”, je m’attendais vraiment à trouver des histoires insolites qui me fassent rire, à des clash entre familles par exemple. Finalement, je n’ai trouvé dans ces nouvelles que des êtres qui parlent de cette fête de Noël avec cynisme ou tristesse. Je me demandais d’ailleurs si un seul de ces écrivains aimait cette fête. Ont-ils un jour connu la magie de Noël ? Cela ne transparaît dans leurs écrits.

Voilà donc un recueil qui n’est pas du tout à la hauteur de mes espérances. Je me demande d’ailleurs à qui il est destiné. Avec sa belle couverture rouge et cartonnée, ses illustrations pour agrémenter chaque nouvelle et ses premières pages dorées, Noël, quel bonheur ! est un très bel ouvrage que l’on a envie d’offrir à toute personne qui apprécie Noël. Mais je ne pense pas que ce soit le public visé. En effet, les fans de Noël risquent d’être très déçues devant cet ouvrage cynique et grinçant qui semble avoir été écrit par des gens frustrés de cette fête de fin d’années.

Bref, à part une ou deux nouvelles agréables, je ne peux que vous déconseiller cet ouvrage, à moins que vous ayez Noël en horreur peut-être !

1 sur 5

Auteur : Collectif

Titre : Noël, quel bonheur !

Edition : Armand-Colin

Genre : Nouvelles, Contemporain

Pages : 176

D’autres avis : Jostein