Emmanuelle Eeckhout – Mon monstre et moi

Enfin, un petit album sur le blog ^^.

Mon avis:

Nous suivons donc la vie d’un petit garçon qui rencontre un chouette petit monstre et décide de le ramener chez lui.

« Mon monstre et moi » est une chouette petite histoire toute mignonne. Même si les dessins ne sont pas parfaitement peaufinés, ce coup de crayon tout simple a su me toucher. Emmanuelle Eeckhout croque un petit monstre rose, qui ne fait pas peur du tout.

Je pense que ça peut être l’album idéal pour tous les petits enfants qui ont peur du monstre caché sous leur lit par exemple. Ca lui expliquera qu’au lieu d’avoir peur, ils pourraient devenir amis et faire des chouettes parties de jeu !

En plus, il fait peu de pages et les textes sont très courts, idéal pour une lecture du soir.

4 sur 5

Auteur: Emmanuelle Eeckhout

Titre: Mon monstre et moi

Edition: Pastel

Genre: Album

Pages: 28

D. M. Cornish – Terre des monstres, tome 3 : Sombres complots

Sombres complots est le troisième tome de Terre des monstres, le dernier sorti en français.

Mon avis:

On retrouve Rosamonde, notre apprenti lanternier là où on l’avait laissé à la fin du tome 2 et c’est tout à fait logique vu que ce tome 3 en français n’est en fait que la seconde partie du tome 2 en anglais.

J’ai eu beaucoup de mal à lire ce nouveau tome de Terre des monstres. Rassurez-vous, le livre n’y est absolument pour rien. Je n’avais juste pas la tête à ça.

L’action démarre vraiment très vite ici. Déjà à la page 70, je me disais que Rosamonde avait déjà bien vécu dans ce troisième opus. Le personnage de Thrénody m’a pas mal agacée ici alors qu’Europe avive encore plus encore ma curiosité. Et puis on retrouve d’anciens personnages, ce qui m’a beaucoup plu !

Ce tome se termine sur des suspicions assez incroyables. C’est vraiment dur de devoir attendre le prochain pour savoir ce qui va se passer, ce qui va se révéler. Ce tome 4, justement, le 3ème en VO, est sorti en langue originale en octobre et novembre 2010. Il ne reste plus qu’à espérer que Milan ne va pas trop tarder à le traduire.

Bref, ce troisième tome est très bon mais je n’étais pas dedans, j’ai mis longtemps à le lire. Je n’accrochai pas plus que ça alors qu’il arrive plein de choses dans ce livre. C’est peut-être le meilleur tome ! J’espère que je serai dans de plus bonnes conditions lorsque le tome 4 sortira.

4 sur 5

Petit plus: Après avoir envoyé un mail aux éditions Milan, je peux vous dire que la sortie d’un tome 4 en français n’est pour l’instant pas prévu…

Auteur: D.M. Cornish

Titre: Terre des monstres, tome 3 : Sombres complots

Edition: Milan

Genre: Fantasy, jeunesse

Pages: 407

Hajime Sawada – Blood of matools, tome 1

Plébiscité par mon compagnon, ce manga en six volumes m’intriguait.

Mon résumé:

Sophy et Kai poursuivent le même but: trouver un matools, une créature monstrueuse aux pouvoirs extraordinaires. Même s’ils ne s’entendent pas, ces deux-là vont devoir faire équipe.

Mon avis:

On remarque tout de suite que ce manga date un peu. Les dessins particulièrement m’ont rappelé les anime des années 80-90. Blood of matools a été publié au Japon en 1992 mais c’est seulement en 2007 que nous avons pu le découvrir en français.

Les personnages sont le point fort de ce shonen. On retrouve Kai -ça veut dire coquillage en japonais, je trouve ce prénom trop mignon ! -, ce prénom tendre tranche pas mal avec le caractère de notre héros qui est un guerrier sanguinaire qui n’hésite pas à tuer. Pour compléter le duo, on retrouve Sophy, une jeune femme qui n’a pas la langue dans sa poche. C’est une guérisseuse dont le pouvoir s’amenuise au fur et à mesure.

C’est vraiment dommage que ce manga soit si peu connu ici. Il n’y a qu’à voir le nombre de critiques qu’il y a sur le net… c’est assez dérisoire ! Et pourtant, ce manga a tout pour devenir culte: une intrigue poussée, des personnages attachants et surtout beaucoup d’humour. Ça devrait plaire aux ados filles et garçons. Car oui, je crois que ça s’adresse aux deux sexes vu que tous les éléments pour faire une bonne histoire sont présentes.

Je suis intriguée au sujet des matools, ces monstres dont on n’apprend pas grand chose dans ce premier tome. Vivement le tome 2 !

4 sur 5

Auteur: Hajime Sawada

Titre: Blood of matools, tome 1

Edition: Ki-Oon

Genre: Shonen

Pages: 190

D.M. Cornish – Terre des monstres, tome 2 : Marque de sang

C’est avec grand plaisir que je suis retournée sur la Terre des monstres rejoindre Rosamonde !

Mon résumé:

Rosamonde est maintenant apprenti lanternier. Mais sa vie est toujours pleine d’aventures.

Mon avis:

Marque de sang, deuxième volet de Terre des monstres est tout aussi passionnant que L’enfant trouvé, le premier tome. Ici, l’action est un peu plus lente, c’est un peu moins palpitant. Cela nous permet de faire la connaissance avec de nouveaux personnages très intéressants. Pour autant, Rosamonde n’oublie pas ses anciens contacts de l’orphelinat comme l’infirmière Verline. Sébastipole, le lyr est devenu mon personnage favori. Je le trouve à la fois énigmatique et sympathique. Jusqu’ici, je croyais ces deux adjectifs incompatibles !

Le bestiaire de « Terre des monstres » continue à s’agrandir grâce à ce deuxième tome. Et comme pour le premier, un explicarum de plus de 100 pages vous permet d’approfondir cette histoire.

Marque de sang est un roman touffu, très riche que ce soit en information ou en illustration. Comme pour le premier volume, c’est Benjamin Lacombe qui signe la couverture. Cette couverture magnifique représente bien le contenu de ce livre qui fait la part belle aux personnages féminins.

Bref, Marque de sang est dans la même veine que L’enfant trouvé c’est-à-dire un petit chef d’œuvre. Bon, il ne reste plus qu’à trouver le tome 3 !

4 sur 5

Auteur: D.M. Cornish

Titre: Terre des monstres, tome 2 : Marque de sang

Édition: Milan

Genre: Fantasy, Jeunesse

Pages: 403

Mon avis sur le premier tome.

D. M. Cornish – Terre des monstres, tome 1 : L’enfant trouvé

Mon résumé:

Rosamonde (qui est un garçon au nom de fille, la poisse !) est un orphelin qui va se faire embaucher comme lanternier. Vu qu’il a passé toute sa vie dans l’orphelinat, il n’a aucune idée de ce qu’il affrontera dehors, sur la terre des monstres…

Mon avis:

D’habitude, quand on choisit un livre, c’est soit parce que la couverture nous plaisait soit le résumé nous inspirait ou alors une vile tentatrice (ou amie blogueuse, c’est selon) nous l’a conseillé. Ce livre-ci n’a suivi aucun de ces chemins. Je me baladais tranquillement dans ma bibliothèque municipale lorsque j’ai vu… la tranche de ce livre ! Déjà, il posait fièrement à côté de ses petits voisins (des poches). La tranche était d’une couleur incertaine, pas noire comme beaucoup d’autres livres pour ado mais une couleur bizarre, étrange… Le titre en rouge « Terre des monstres » m’intrigue et puis dans le bas de la couverture… Un dessin qui me rappelle quelque chose… Hé mais c’est une illustration de Benjamin Lacombe ! Ni une ni deux, je l’emprunte. Bon évidemment, je ne vais pas vous parler de la tranche pendant des heures mais si vous voulez un aperçu : c’est ici !

J’ai toujours un TOC quand je lis un livre : je dois toujours savoir combien de pages il me reste. En ouvrant donc ce bon gros bouquin cartonné, je me rends compte que l’histoire se termine à la page 323. Les 122 pages suivantes forment un « explicarum » avec un lexique, des cartes, des appendices, etc…

Et ça ne s’arrête pas là ! Chaque chapitre commence par une définition ( qu’il faut lire pour bien tout comprendre) et le portrait d’un des personnages réalisés par l’auteur lui-même, D. M. Cornish.

L’histoire de Rosamonde est extraordinaire. On se retrouve plongé dans un monde tout à fait inconnu. L’ambiance est glauque et on a l’impression que la mort va surgir à tout moment. On ressent la peur du petit Rosamonde, parachuté dans cet univers hostile. C’est vraiment un chouette récit mais ce n’est pas un coup de cœur. Quelque chose me retient, j’ai peur que les tomes suivants ne soit pas à la hauteur… On est proche d’un Burton. Et de ce fait, je crois que ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains. Je pense qu’il peut effrayer les plus jeunes. Mais à partir de 10 ans, ce livre est un petit bijou.

Le premier tome de « Terre des monstres » est un livre de luxe: magnifique couverture, de nombreuses informations (les plus curieux seront enfin assouvis) et une histoire assez originalle dans un monde tout nouveau. Il va falloir que je me procure le tome 2 car ma bibliothèque ne l’a pas dans sa possession.

4 sur 5

Auteur: D. M. Cornish

Titre: Terre des monstres, tome 1 : L’enfant trouvé

Édition: Milan

Genre: Fantasy, jeunesse

Pages: 445

Pour aller plus loin :

Le blog de Benjamin Lacombe

Le site (en anglais) sur la série