Aurélien Poilleaux – 99 filles

Voilà une toute petite nouvelle qui nous plonge dans la vie d’un séducteur qui va devoir retrouver ses anciennes conquêtes pour s’excuser auprès d’elles. L’idée de départ est plutôt pas mal et le déroulement est très agréable aussi mais avec une vingtaine de pages seulement, difficile d’aller loin et de s’attacher au personnage ou d’avoir une intrigue qui tient au corps.

Mais je vous conseille quand même ce bref moment de lecture entre deux gros pavés.

Auteur : Aurélien Poilleaux

Titre : 99 filles

Edition : L’anthologiste

Genre : Nouvelle

Pages : 22

D’autres avis : Lectrice passionée, Sur ma table de nuit

Bram Stoker – Le joyau des sept étoiles

Le joyau des sept étoiles

Bram Stoker est irrémédiablement associé à Dracula. Pourtant, il a écrit d’autres romans dont le joyau des sept étoiles. Dans cette histoire, nous suivons l’avocat Malcom Ross qui va aider Margaret Trewlany à veiller son père qui est tombé dans un étrange état de stupeur après avoir été agressé. Beaucoup de mystères entourent cette attaque. Nous ne savons pas réellement ce qu’il s’est passé.  Mais les consignes retrouvées sur le bureau de Mr Trewlany sont claires : il va falloir l’éveiller en permanence la nuit jusqu’à son réveil.

Le début de ce roman m’a beaucoup fait penser au passage mettant en scène Lucy dans Dracula. On retrouve la même atmosphère, les veilles du malade qui se prolongent et ce mystère qui entoure ces étranges phénomènes. Autour de Mr Trewlany, un petit groupe se forme. Chacun amène sa personnalité et ses compétences.

Par la suite, le récit va devenir bien plus fantastique. Bram Stoker s’en sort bien dans la mythologie égyptienne. Je connaissais l’histoire vu que j’avais vu l’adaptation cinématographique qui en avait été faite avec Charlton  Heston mais le livre est beaucoup moins kitch.

Malheureusement, la fin est loin d’être satisfaisante. L’intrigue s’arrête brutalement et laisse au lecteur le choix de savoir comment cette histoire s’est terminée. Bref, même si j’ai apprécié retrouver la plume de Bram Stoker, je préfère largement son chef-d’oeuvre Dracula qui m’a paru plus travaillé.

3 sur 5

Lu dans le cadre du :

Challenge un classique par mois

Logo Challenge Fant'classique

Auteur : Bram Stoker

Titre : Le joyau des sept étoiles

Edition : Terre des brumes

Genre : Classique, Fantastique

Pages : 284

D’autres avis : Cess

Simon R. Green – Darkwood, tome 2 : Les épées de Haven

Mon avis :

J’ai vraiment beaucoup aimé le premier tome de Darkwood, drôle et divertissant, il représentait un très bon livre de fantasy pour moi. Je savais que ce deuxième tome allait être différent car nos personnages ont évolué. Ils ont changé de noms et sont maintenant gardes à la cité de Haven.

Malheureusement, je n’ai pas trouvé ce qui m’avait tant plu dans le premier tome. Déjà, nos personnages ont beaucoup évolué. J’avais vraiment l’impression d’être en face de nouveaux individus. Ils ont à peu près le même aspect physique mais quelque chose a changé en eux. Je ne les reconnais plus.

Ce tome regroupe en fait les 3 premières aventures d’Hawk et Fisher. Dès la première, j’ai su que je n’allais pas autant aimé ses livres que le premier tome de Darkwood. Le tout premier chapitre m’a plu mais ensuite… Bwarf ! Ces aventures ressemblent à des enquêtes policières avec interrogatoires des suspects, recherche d’indices et tutti quanti. Bref, tout ce que je déteste. J’ai vite trouvé ça long, ennuyeux. De plus, c’est très politique. Avec le sénateur machin et son influence sur monsieur truc et les conspirations de machinchose … J’en ai eu mal à la tête ! Ce côté politique ne m’avait pas dérangé dans le premier tome mais ici, c’était tout à fait indigeste pour moi. J’ai dû me forcer à lire pour terminer cette première aventure.

Alors j’ai commencé la deuxième et j’ai vu que ça allait être la même chose alors j’ai entamé la troisième aventure et idem. J’ai donc abandonné ma lecture car c’était un vrai supplice de lire ces pages. En plus, il y a pas mal de répétitions. A chaque début d’aventures, on nous fait la description d’Hawk et Fisher sauf que c’est la même au mot près !

Le seul point positif fut pour moi l’aspect fantastique des enquêtes. Heureusement qu’il était là d’ailleurs sinon ce livre n’aurait eu aucunement sa place dans le genre fantasy.

Bref, trop lent, trop politique et trop policier pour moi, le côté fantasy de ce roman est assez minime finalement, ce que je regrette amèrement.

1 sur 5

Le petit plus : Mon avis sur le premier tome : Darkwood, tome 1 : La nuit de la lune bleue

Et ça commence ainsi :

« Haven était une ville sombre.

Ses rues étroites se pressaient les unes contre les autres, leurs simples bâtiments de pierre et de bois se soutenant mutuellement. Les étages supérieurs saillants s’inclinaient au-dessus de la chaussée tels des vieillards fatigués, bloquant la lumière. Pourtant, même les ombres n’offraient que peu de protection contre la chaleur écrasante de ce milieu d’été. Le soleil aveuglant faisaient frire la cité tentaculaire, absorbant toute l’humidité de l’atmosphère. Les rues étaient desséchées, poussiéreuses et envahies de mouches bourdonnantes. »

Auteur : Simon R. Green

Titre : Darkwood, tome 2 : Les épées de Haven

Edition : Milady

Genre : Fantasy

Pages : 704

Lu dans le cadre d’une lecture commune avec bebere, reveline