Simon R. Green – Darkwood, tome 1 : La nuit de la lune bleue

Mon avis:

Darkwood, c’est l’histoire de Rupert, le prince cadet qui pour prouver sa bravoure doit aller tuer un dragon. Mais tout ne se passe pas comme prévu…

Commencons par le point fort du roman pour moi: les persos ! Je les ai trouvé bien élaborés, très touchants. D’ailleurs, je suis maintenant – presque – devenue une groupie de Rupert, le prince cadet. Il est plutôt rare que je change d’avis sur un personnage. En général, j’aime ou je le déteste d’emblée et c’est rare que mon opinion change par la suite. Mais Simon R. Green est arrivé à rendre plus humains ceux que j’avais catégorisé comme « méchants pas beaux ».

En ce qui concerne l’intrigue, l’histoire est assez classique. Une grande menace plane, il y a des complots à la cour. Mais l’humour est là – un peu moins présent que je le pensais- et surtout les personnages sont tellement bien développés que ces 630 pages ne m’ont pas paru trop longues.

Le gros bémol de ce premier tome est sans nul doute la longueur des chapitres. Entre 75 et 100 pages, ces chapitres n’étaient vraiment pas idéaux pour moi qui adore lire par petits moments. Résultat, je devais souvent m’arrêter en plein milieu, et je n’aime pas ça.

Certains choix de traduction m’ont paru étranges. C’est le cas pour Noirbois/Darkwood. Alors que, dans l’intitulé de la série, le nom Darkwood n’a pas été modifié, durant tout le roman, ce mot a été traduit.

Bref, même si Darkwood n’est pas un coup de coeur, j’ai vraiment passé un très bon moment et je pense continuer la saga.

4 sur 5

Auteur: Simon R. Green

Titre: Darkwood, tome 1 : La nuit de la lune bleue

Edition: Milady

Genre: Fantasy

Pages: 631

Il est temps maintenant de découvrir les avis de tous mes compagnons pour cette lecture commune: Bambi_Slaughter, deliregirl1, FrenchDawn, Luna05, petit-lips, Pommette, Sakina, TheChouille.

Laura Gallego Garcia – Idhun, tome 1 : La Résistance

Quel plaisir de retrouver Laura Gallego Garcia ! Plusieurs fois, j’ai été tentée de l’acheter quand je le voyais dans les rayons. J’aurai aimé participer au partenariat avec Livraddict pour lire ce livre mais je suis arrivée trop tard. Mais finalement, la chance m’a sourie. « Idhun » devait croiser mon chemin. J’ai donc été particulièrement ravie quand Charlotte de l’agence Supergazol m’a contacté pour me faire découvrir ce premier tome !

Mattez un peu ce joli colis :

Mon résumé:

Quand Jack, 13 ans, rentre chez lui, il découvre ses parents morts. Les assassins sont toujours présents sur le lieu du crime. Il sera sauvé in extremis par 2 garçons: Alsan et Shaïl. Ceux-ci vont l’emmener dans un lieu particulier appelé Limbhad. Aux côtés de Victoria, il va découvrir qu’il vient d’un autre monde qui s’appelle Idhun et qui était peuplé de dragons, de licornes et de sheks (d’énormes serpents ailés).

Mon avis:

J’avais déjà rencontré cette écrivaine espagnole avec Deux cierges pour le diable. Ici, comme vous pouvez le voir dans le résumé, c’est un univers totalement différent qu’elle nous offre.

Je trouve que l’univers est très original. Ce n’est pas tous les jours que l’on fait la connaissance d’ êtres exilés sur Terre car sur leur monde, Idhun, c’est le chaos. L’histoire, parfois un peu simple, permet de plonger pleinement dans cet univers. On se familiarise vite avec les héros (en même temps, il n’y en a que 4 !) : Jack, Victoria, Alsan et Shaïl. Jack est celui qui a retenu toute mon attention. C’est un jeune garçon plein de haine pour son ennemi et son acolyte qui ont tué ses parents. Sa hargne et sa soif de vengeance sont plus fortes que tout. Il va devoir apprendre à contrôler ses émotions mais on peut comprendre que ça le met dans un tel état. J’avoue ne pas trop savoir comment je réagirais si on assassinait mes parents et que je connaissais leurs agresseurs. Victoria a moins su me séduire. Quant à Kirtash, le « méchant », j’ai eu beaucoup de mal à le cerner.

A certains moments, ce livre m’a fait penser à Lestat le vampire d’Anne Rice. Rien à voir vous allez me dire mais pour ceux qui connaissent la carrière musicale de Lestat, cela prend tout son sens.

J’aime beaucoup le style de Laura Gallego  Garcia. Il est vraiment très fluide, les 500 pages de ce roman passent très vite.

J’ai beaucoup aimé voyager à travers ce roman que ce soit sur Terre ou sur Limbhad. J’ai également apprécier cette petite histoire d’amour qui se trame derrière cette histoire fantastique.

Le roman est séparé en deux parties. La première sert plus à planter le décor tandis que dans la deuxième on entre dans l’action. Je n’ai pas eu de préférence entre les deux. J’ai passé un agréable moment du début à la fin.

Dans  ce roman, il y a tout pour passer un bon moment : de l’émotion, de l’action, de la magie,… Rien de tel pour oublier son quotidien !

Pendant un peu plus d’une semaine, Idhun m’a permis de m’évader loin de mes cours théoriques de fac. Et rien que pour ça, je lui en suis reconnaissante.

Bref, je ne peux que remercier chaleureusement Charlotte, l’agence Supergazol et évidemment les éditions Bayard jeunesse pour m’avoir permis de découvrir cette œuvre.

5 sur 5

Auteur: Laura Gallego Garcia

Titre: Idhun, tome 1 : La résistance

Édition: Bayard Jeunesse

Genre: Jeunesse, Fantasy

Pages: 512