Jean-François Thoron – Max: S.K

Max S K

Vous vous souvenez de Sylvia de Jean-François Thoron ? C’était un livre dont j’avais beaucoup aimé la partie thriller et je regrettais uniquement que cet aspect ne soit pas plus exploité. Et ben on dirait que l’auteur m’a écoutée (mais non je ne me fais pas des films m’enfin :D). Avec Mak S.K. on est à 100 % dans le thriller du début à la fin !

Petit topo sur l’histoire : La brigade d’Alain Fromentin est de retour et tente de coincer un serial killer sans succès. L’auteur ne laisse aucune trace et ne semble pas avoir d’alibi. Pour les aider à résoudre cette affaire, ils vont donc avoir l’aide d’une sorte de “profileuse” suédoise, Eileen.

Parlons tout de suite de ce qui fait le succès de ce roman : son côté addictif ! Il faut dire qu’il n’y a pas vraiment de temps mort dans ce récit car lorsque l’enquête piétine, l’auteur en profite pour approfondir les personnages et donc l’intérêt ne s’essouffle pas. La plume de l’auteur est d’ailleurs toujours aussi fluide que dans Sylvia et j’avoue avoir refermé ce livre après seulement 2 jours de lecture tellement j’étais absorbée par celle-ci.

J’étais bien contente de retrouver Fromentin même si je dois bien avouer qu’Eileen l’a rapidement éclipsée. Il faut dire que c’est un personnage très intriguant ! Elle a des capacités hors norme et semble avoir une bonne part d’ombre.

Bref, Max S.K., c’est un récit plein de rebondissement avec une tension qui monte crescendo et des personnages charismatiques. Vous l’avez compris, j’ai passé un excellent moment et ne peux que vous recommander de le mettre dans votre liseuse pour cet été.

Auteur : Jean-François Thoron

Titre : Max: S. K

Edition : Librinova

Genre : Thriller

Pages : 254

D’autres avis : Les Crokeuses, Echappées littéraires

Emilie Fournier – Julien

julien

Delphine a 13 ans lorsqu’elle rencontre Julien et qu’elle en tombe amoureuse. Mais ils ne sont pas prêts pour une relation long terme et Delphine doit rapidement faire une croix sur cette histoire.

Julien est un petit roman de chick lit. J’avoue que vu la couverture montrant cette femme devant son dressing et le titre sur fond rose bonbon, je m’attendais à un truc très girly. Finalement, ce roman va un peu plus loin que ça.

Déjà, on rencontre Delphine à ses 13 ans lors d’un stage en informatique. C’est une adolescente déterminée, ambitieuse, très cartésienne. Elle m’a directement paru froide et j’avoue que ce sentiment ne m’a pas lâché du début à la fin. Je n’ai pas du tout apprécié Delphine. Elle semble toujours savoir mener sa barque, ne pas avoir de doute. Super intelligente, des petits copains supers qui se succèdent et une carrière très satisfaisante, Delphine a définitivement la vie parfaite. Alors même lorsqu’un beau jour dans sa vie, elle doit faire face à de grosses difficultés, je n’ai pas su m’attendrir pour elle tellement elle m’a paru antipathique tout du long.

Néanmoins, il faut bien dire que cette lecture fut bien agréable. Le style d’Emilie Fournier est fluide et l’intrigue présente quelques rebondissements. Je ne me suis vraiment pas ennuyée tout le long de ce roman.

Bref, bien que je n’ai pas été sensible aux personnages, j’ai tout de même bien apprécié ce petit livre de chick lit un peu particulier qui rime plus avec mathématique qu’avec shopping.

 

un genre par mois juillet

Auteur : Emilie Fournier

Titre : Julien

Edition : Librinova

Genre : Chick lit

Pages : 232

D’autres avis : Échappée Littéraire

Jean-François Thoron – Sylvia

Sylvia

Sylvia est un roman à la croisée du thriller, de la romance et du fantastique. Lorsque Philippe commence à chatter sur un site de rencontre avec l’énigmatique Sylvia, il est loin de se douter de la terrible aventure qui va lui arriver.

Au départ, ce récit m’a déplu. Philippe m’a paru un brin psychopathe à vouloir suivre Sylvia dans tous ses mouvements et celle-ci m’a dérangée par sa manière de vouloir rester mystérieuse à tout prix et à mener par le bout du nez Philippe. Heureusement dès que le récit passe en mode “thriller”, j’ai beaucoup plus aimé l’intrigue et les personnages.

Il faut dire que cette histoire est fort énigmatique. On prend plaisir à essayer de savoir ce qui est réellement arrivée aux deux soeurs et l’auteur nous mène par le bout du nez jusqu’au bout. Bien que j’ai, par moment, trouvé certaines situations peu crédibles (quand Philippe arrive à s’installer chez Sylvia sans inquiéter personne par exemple), j’ai tout de même été prise au jeu et j’ai englouti cette petite histoire en quelques jours. La fin est peut-être un peu too much pour moi mais bon cela reste un détail.

Le style de Jean-François Thoron est d’ailleurs agréable et permet une lecture rapide. Malgré un début un peu difficile, Sylvia est finalement une petite lecture sympathique ! A mettre sur sa liseuse pour lire sur la plage pourquoi pas.

Auteur : Jean-François Thoron

Titre : Sylvia

Edition : Librinova

Genre : Thriller

Pages : 185

D’autres avis : Échappée littéraire