Akiko Higashimura – Princess Jellyfish, tome 6

Dans ce sixième tome, l’idée de Kuranosuke continue à faire son chemin et les Amars commencent à évoluer. C’est également dans ce tome que le frère de Kuranosuke va faire tilt.

Une chose est sûre : c’est toujours un plaisir de retrouver les Amars ! C’est vraiment un manga dans lequel on se sent bien et on se marre beaucoup. Comme je le disais dans le résumé, l’histoire évolue petit à petit. Mon intérêt pour découvrir la suite ne flanche donc pas. La série a trouvé son rythme entre nous faire avancer dans son intrigue et nous proposer en même temps une bonne série de gags.

Autre chose intéressante dans ce sixième volume, le personnage de Mayaya prend plus d’importance. Dans les 5 premiers tomes, on se concentrait surtout sur Kuranosuke et Tsukimi. J’apprécie le fait que l’auteur se penche désormais sur les personnages secondaires. Mayaya est d’ailleurs l’amar la plus délurée dans le manga, je suis vraiment contente de la voir plus en action. J’espère que les prochains volumes seront dans la même veine.

Bref, pas d’autre chose à dire sur ce tome. Je regrette juste que les tomes soient si courts et que l’attente est vraiment longue entre chaque. J’aurais bien aimé pouvoir les enchaîner…

4 sur 5

Auteur : Akiko Higashimura

Titre : Princess Jellyfish, tome 6

Edition : Delcourt, Akata

Genre : Manga, Josei

Pages : 192

Akiko Higashimura – Princess Jellyfish, tome 5

Ce cinquième tome de Princess Jellyfish est sorti en juillet dernier. J’avais totalement oublié, voilà pourquoi je ne le lis qu’aujourd’hui alors que le tome 6 est déjà dans les bacs.

Alors quoi de neuf au pays des Amars ? Kuranosuke continue sur sa lancée pour aider ces otakus à sauver leur résidence. Pour cela, tous les moyens sont bons. Kuranosuke reste mon personnage préféré. J’aime beaucoup sa fougue pour aider les Amars.

Dans ce tome, on commence à voir vers où cette saga va se diriger. Cette évolution est bienvenue surtout que Tsukimi, elle, reste camper sur ses positions. J’aimerais bien que ces comportements changent enfin. D’un autre côté, c’est l’incongruité des réactions des Amars qui offrent tout l’humour de cette saga alors les changer d’un coup n’est peut-être pas une bonne idée.

Bref, cette suite est toujours aussi agréable à lire. Je lirai bientôt le tome 6 !

4 sur 5

Auteur : Akiko Higashimura

Titre : Princess Jellyfish, tome 5

Edition : Delcourt

Genre : Manga, Josei, humour

Pages : 192

Akiko Higashimura – Princess Jellyfish, tome 4

Et oui, encore Princess Jellyfish ! Ce quatrième tome n’est pas fort différent du 3ème. Les personnages n’évoluent pas beaucoup sauf Tsukimi qui se rend compte de certaines choses. Pour ceux qui ont lu le manga, j’ai vraiment éclaté de rire lorsqu’elle a son « bug » ^^.

J’apprécie de plus en plus le dessin d’Akiko Higashimura. Ce n’était pourtant pas gagné. A priori, il est plutôt pour me rebuter par son côté trop « rose ». Au niveau de l’histoire, les amars vont devoir se transformer en stylistes et ça leur va plutôt bien. Les robes sont sublimes !

Bon maintenant que je suis à jour dans la saga, il me reste à attendre la sortie du tome 5 prévue le 4 juillet.

4 sur 5

Auteur : Akiko Higashimura

Titre : Princess Jellyfish

Edition : Delcourt

Genre : Josei, humour

Pages : 192

Akiko Higashimura – Princess Jellyfish, tome 3

Dans ce tome, Kuranosuke tente de trouver un projet pour pouvoir financer l’achat de la résidence Amamizu avant que celle-ci ne soit détruite.

Les petites touches d’humour sont toujours présentes dans ce troisième tome. L’histoire avance et les sentiments de Kuranosuke et Tsukimi s’accentuent. Le frère de Kuranosuke est lui, vraiment, dans de beaux draps. Il n’arrive vraiment pas à se sortir de sa situation et les rumeurs commencent à courir. Dommage pour lui !

J’aime bien l’évolution de ce manga. On commence à s’intéresser davantage aux Amars, surtout à celle qui est fan des poupées geisha. Mon personnage préféré est vraiment Kuronasuke qui aime prendre des initiatives et c’est bon de voir le quotidien des Amars bousculé ! J’aime aussi voir les flash back de son enfance, cela permet de mieux cerner ce personnage.

Bref, encore un tome très chouette. Je suis déjà plongée dans le tome 4 pour connaitre la suite ;).

4 sur 5

Auteur : Akiko Higashimura

Titre : Princess Jellyfish

Edition : Delcourt

Genre : Josei, comédie

Pages : 192

D’autres avis : Archessia

Akiko Higashimura – Princess Jellyfish, tome 2

Je n’ai pas attendu longtemps pour découvrir le deuxième tome de Princess Jellyfish.  On ne change pas une équipe qui gagne et nous retrouvons donc toutes les pensionnaires qui doivent tenter de sauver leur résidence Amamizu.

Les personnages sont toujours aussi décalés. Dans ce deuxième, on sent l’ébauche d’une histoire d’amour. Je suis curieuse de savoir ce que ça donnera dans les tome suivants, je pense qu’on aura de belles tranches de rire !

Bref, toujours un grand plaisir de lecture pour ce josei (manga pour femmes adultes). Je suis de plus en plus conquise par le dessin. Au début, je le trouvais trop « girly » mais maintenant, je le trouve parfaitement adapté à l’histoire.

Vous l’avez compris, la lecture du tome 3 ne devrait donc pas tarder ;).

4 sur 5

Auteur : Akiko Higashimura

Titre : Princess Jellyfish, tome 2

Edition : Delcourt

Genre : Manga, Josei, Humour

Pages : 192

D’autres avis : Archessia