La naissance en BD

Des informations sur les processus physiologiques liés à la grossesse pour dédramatiser la naissance, mieux connaître son corps et se sentir confiante dans les capacités de ce dernier à donner la vie.

Waouw ! En voilà une superbe BD qui explique en détail le processus d’une naissance physiologique et remet en cause l’accouchement qui est devenu si médicalisé.

Outre d’être une mine d’informations, cette bande dessinée permet de donner confiance aux femmes enceintes et de se réapproprier ce moment si naturel.

Quelques petites touches d’humour sont également les bienvenues et permettent de rendre l’ouvrage encore plus agréable à lire.

J’ai beaucoup aimé les couleurs jaunes et noires utilisées qui permettent de donner du peps et de renforcer ce sentiment d’estime de soi dans cette grande épopée.

Bref, je le conseille vivement à toutes les personnes intéressées et surtout aux futures mères.

  • Autrice : Lucille Gomez
  • Lu en janvier 2020
  • Édition : Mama
  • Pages : 278
  • Sorti le : 28/01/20

Vingt-neuf semaines et des poussières d’étoiles

Comment apprend-on à vivre après et avec cette perte ? » Début mai 2013, alors que je suis expatriée avec ma famille dans un lointain pays d’Asie centrale, je découvre que je suis enceinte de mon troisième enfant. Fin octobre 2013, c’est déjà fini. Je dois interrompre ma grossesse à la suite de la découverte de graves malformations fœtales. 
Vingt-neuf semaines in utero, quelques minutes en tête à tête, le bracelet d’une maternité parisienne, une photo de mauvaise qualité : ce sont les minces souvenirs que je possède. 
Pour qu’il reste autre chose qu’un parcours médical et que la relation prenne forme d’une autre manière, moi, la maman de cet enfant né sans vie, je n’ai pas eu d’autre choix que d’écrire notre brève histoire. Comment se consoler d’avoir perdu un bébé que l’on a à peine connu ? Comment faire le deuil de celui que l’on a tenu seulement quelques minutes dans ses bras ? Comment apprend-on à vivre après, et avec cette perte ? Je tente de répondre à ces questions ; j’écris pour atténuer la douleur et, ainsi, mon enfant existe.  » 

L’auteur témoigne dans cet ouvrage d’une situation malheureusement courante, l’interruption thérapeutique de grossesse et le deuil périnatal. Son récit confronte le lecteur au choix le plus difficile qui soit pour des parents : décider de laisser partir leur enfant.

Wow, quel témoignage coup-de-poing ! L’autrice nous raconte le parcours de sa troisième grossesse : comment elle semble idyllique au début pour finir en total cauchemar.

Aude Ceccarelli parle en toute franchise de son expérience de l’IMG. Cela peut sembler cru, choquant même mais j’ai aimé qu’elle nous explique vraiment toutes les émotions et les pensées qui l’animent. Avec cela, j’ai vraiment eu l’impression d’être au plus près d’elle et je dirais même dans sa tête.

Je n’ai vraiment eu aucun mal à m’identifier à elle et à imaginer mes propres réactions face aux événements qui lui arrivent.

Et pourtant, je ne crois pas que j’aurais agi de la même manière au final mais ce témoignage m’a justement permis de me mettre plus à la place des personnes qui sont face à cette situation.

La plume d’Aure Ceccarelli est en plus très belle, très factuelle. J’avais l’impression de lire le récit d’une copine et non d’une parfaite inconnue.

Un ouvrage que je conseille à tous : aux parents, à ceux qui désirent des enfants, aux professionnels de santé aussi qui sont confrontés régulièrement à ce genre de situation.


  • Autrice : Aude Ceccarelli
  • Commencé le : 11/03/2019
  • Terminé le : 12/03/2019
  • Edition : Le Cherche-Midi
  • Genre : Témoignage
  • Pages : 176
  • Sorti le : 28/03/2019
  • Note : 5/5