Vénus noire

Voici l’incroyable histoire de Saartjie Baartman, esclave magnifique venue d’Afrique du Sud, à Londres, au début du XIXe siècle et qui défraya la chronique. Dotée d’une particularité physique inconnue en Occident (un fessier surdéveloppé), elle devient l’objet de toutes les convoitises… et de toutes les humiliations. Exhibée comme une bête de foire, prostituée de force, la Vénus Hottentote devra se battre contre tous pour prouver son humanité. 

Je ne connaissais pas du tout la vie de la Vénus Hottentote et j’avoue que découvrir sa biographie m’a bien retournée l’estomac. On a souvent l’impression que cette période de l’histoire est assez civilisée mais on oublie complètement le traitement que les personnes de couleur avaient à l’époque.

Plus honteux encore, c’est de voir que même il y a 40-50 ans, l’idée d’offrir une sépulture respectueuse à Saartjie Baartman n’est pas partagée unanimement.

Je découvre avec cet ouvrage le coup de crayon de Renaud Pennelle. Son dessin est assez réaliste même si sa manière d’accentuer les contours m’a un peu rebutée au premier abord. En tout cas, il dessert très bien cette intrigue. Son côté un peu vague, donne l’impression d’être dans la tête de Saartjie qui doit trouver bien étrange la cité de Londres.

Bref, je vous le recommande fortement. A noter que cette BD est en fait l’adaptation graphique d’un film éponyme d’Abdellatif Kechiche sorti en 2010.


C’est chez Noukette que le rendez-vous s’installe cette semaine !

  • Autrice :
  • Commencé le :
  • Terminé le :
  • Edition :
  • Genre :
  • Pages :
  • Sorti le :
  • Note :

Seth Grahame-Smith – Abraham Lincoln chasseur de vampires

A l’heure où le film adapté de cette histoire va bientôt sortir sur nos écrans (ou est sorti, ça dépend où vous vivez ^^), j’ai voulu me plonger dans le roman qui vient de sortir en poche.

Seth Grahame-Smith nous propose ici une fausse biographie du 16ème président des Etats-Unis.  J’avais peur que la composante fantastique de ce roman soit mal amenée. J’ai rapidement été soulagée. Dès le début, les vampires sont intégrés à l’histoire d’Abe (oui, on est intime maintenant, je l’appelle par son petit nom). Et cela ne “cloche” pas. On pourrait vraiment croire qu’on est en train de lire le véritable journal d’Abraham Lincoln.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman pour son apport historique. Sous forme d’histoire fantastique et ludique qui pourra plaire aux jeunes lecteurs et aux adeptes de ce genre de littérature, le livre nous permet aussi d’en apprendre plus sur l’abolition de l’esclavage et sur la guerre de Sécession. Bref, on s’instruit tout en s’amusant !

Ce roman aurait vraiment pu être un coup de coeur si l’auteur n’avait pas décidé d’autant s’appesantir sur des périodes peu fascinantes de la vie d’Abraham. Je pense notamment à son enfance et son adolescence qui prennent quasiment la moitié du livre. Et d’autre part, je suis un peu frustrée de ne pas connaître la vie d’Abraham de A à Z. En effet, l’auteur a décidé de faire des ellipses de plusieurs années. J’aurais aimé avoir même un bref résumé de quelques lignes. Mais non, rien…

Le livre est un mélange entre les extraits du journal de Lincoln et une narration à la troisième personne. Le narrateur (qui est en fait Seth-Grahame Smith) nous affirme qu’une étrange personne est venu le voir, lui a passé les journaux d’Abraham Lincoln et lui a demandé de raconter son histoire. J’ai vraiment été agréablement surprise par la fluidité du texte. Je pensais que les extraits allaient ralentir le récit. Mais au contraire, passer du roman au journal se fait très aisément. Ça se dévore tout simplement. Et puis, les illustrations (des photographies pour la plupart) qui ponctuent régulièrement le roman sont un vrai plus. Oui, je vous l’affirme, on s’y croirait presque ^^.

Donc, en gros, si vous ne l’avez pas encore en votre possession, je vous le conseille grandement. J’ai vraiment hâte de voir le film maintenant même si je pense qu’il sera plus tourné vers l’action.

4 sur 5

Auteur : Seth Grahame-Smith

Titre : Abraham Lincoln, chasseur de vampires

Edition : J’ai Lu

Genre : Fantastique, Historique

Pages : 405

D’autres avis : madokaArchessiapetit-lips

WalpurgisDahlia_Chris5908morgaxia