Kyrahn Ka – Un étrange amant

unetrangeamant

On voit peu de livres érotiques sur mon blog. Il faut bien avouer que je ne lis pas beaucoup ce type de littérature. J’ai souvent une appréhension, celle de voir des histoires d’amour clichées ou exagérées. Heureusement, Un étrange amant de Kyrahn Ka ne fait pas partie de cette catégorie.

L’histoire est donc celle d’Angélique, une jeune femme hantée par son premier amant, un beau scandinave blond et marié. Quasiment dix ans plus tard, elle pense encore lui. Lors d’une randonnée, elle va tomber sur un homme qui ressemble beaucoup à son premier amour et elle commencera à avoir des rêves érotiques avec lui.

Ce qui m’a beaucoup plus dans cette nouvelle, c’est le personnage principal : Angélique. Loin d’être jeune fille fade et facilement influençable, je l’ai au contraire trouvé pleine de pep’s et les pieds sur terre. Elle ne reste pas cantonnée au rôle de spectatrice et sait prendre des décisions.

Les scènes plus chaudes sont bien décrites et loin d’être vulgaires. Ils ne font pas des acrobaties de fou non plus, ce qui rend le tout plus crédible et plus facile à imaginer. Vous le comprenez donc : Kyrahn Ka a vraiment su trouver le style adéquat pour ce genre de récit.

Finalement, c’est vraiment « l’extérieur » que j’apprécie le moins. Que ce soit le titre ou la couverture, elle représente tout ce qui me fait en général fuir ce genre de littérature  car je les trouve à la fois kitsch et clichés.

Mais je vous invite donc à aller plus loin que cette première impression et à vous intéresser à Un étrange amant de Kyrahn Ka. Voilà un livre qui a su me séduire par son héroïne attachante et ses scènes sexuelles bien décrites.

Auteur : Kyrahn Ka

Titre : Un étrange amant

Edition : La Bourdonnaye

Genre : Erotique

D’autres avis : Mycoton, Elfie, TheChouille, Mabiblio1988

Benoit Feroumont – Gisèle & Béatrice

Gisèle et Béatrice cover

Je connaissais Benoit Feroumont grâce à sa BD « Le Royaume » que j’adore de bout en bout. C’est une saga, tout public, fraîche à l’humour bon enfant. J’ai donc été bien surprise de le voir sortir une bande dessinée érotique. Et le résultat n’est pas mauvais du tout !

Tout démarre lorsque Béatrice, bonne travailleuse, aimerait recevoir le nouveau poste qui vient de se libérer dans son entreprise. Mais son patron qui est un vrai sagouin lui fait comprendre que si elle désire son nouveau job, il va falloir passer par la promotion canapé. Béatrice sait déjà comment se venger…

A la fois drôle et sexy, Gisèle & Béatrice met en avant le plaisir au féminin. Le seul bémol pour moi : on n’est pas sûr au début du consentement de Gisèle, ce qui m’a beaucoup gênée. Mais une fois que le doute est levé, on peut enfin retomber dans l’humour mignon et coquin de Benoit Feroumont.

Rien de très « hard » dans cette BD, je la vois plutôt comme un petit conte coquin. Bref, on retrouve bien le style de Benoit Feroumont dans le dessin mais également dans l’intrigue. La fin est assez surprenante, je trouve.

Bref, j’ai passé un bon moment avec cette BD une fois que le doute que j’avais au début a été dissipé.