Richard D. Nolane, Michel Suro – Démon, tome 1 : Le mal des esprits

Démon est une BD qui avait tout pour me plaire. On nous la présente comme une uchronie dans laquelle l’Atlantide a été redécouverte au Moyen-Âge et où l’islam n’a pas émergé. J’étais donc fort curieuse de savoir ce que ces évènements allaient changer dans l’Histoire avec un grand H.

Et c’est justement sur ce point que je suis déçue. L’uchronie est tellement absente de ce récit que je ne comprends pas pourquoi on la met dans la quatrième de couverture. De plus, les événements divergents ne semblent même pas de grand impact sur l’histoire. Zut quoi !

Néanmoins, ce premier  tome de Démon n’est pas mauvais. On est plongé dans des villes médiévales française au côté d’un jeune homme, une jeune Missus Dominicus. Alaric, c’est son nom, découvre qu’une drôle de maladie sévit dans le sud de la France. On l’appelle le mal des esprits. Les souffrants sont comme pris de folie. On dirait la rage… Même si l’intrigue aurait pu me plaire, ma frustration de l’absence d’uchronie m’empêche d’en faire une bonne lecture. J’ai quand même su apprécier cette lutte entre les catholiques et les cathares, une religion qui m’a toujours beaucoup intriguée.

Le dessin de Suro est assez classique mais sert bien cette histoire. Les décors sont très bien dessinés. Je regrette juste le personnage d’Alaric qui change bien trop de tête, de visage à mon goût. J’ai parfois eu quelques temps d’arrêt pour le reconnaître.

Bref, Le mal des esprit est une bande dessinée qui m’a globalement déçue. Mais je pense tout de même lire le deuxième volume lorsqu’il sortira pour voir si l’uchronie prendra enfin plus de place.

2 sur 5

Auteur : Richard D. Nolane, Michel Suro

Titre : Démon, tome 1 : Le mal des esprits

Edition : Soleil

Genre : Fantastique, historique

Pages : 48

D’autres avis (assez différents du mien 😉 ) : LhisbeiScenearioPlanète BDOncle Fumetti

Ken Follett – Les piliers de la terre

Je voulais lire ce livre depuis longtemps surtout qu’une de mes amies me le recommandait à chaque fois que l’on se voyait. Finalement, c’est lorsque j’ai appris qu’il faisait l’objet d’un book club sur Livraddict que je me suis lancée.

Difficile de vous résumer cette histoire en un paragraphe. Nous sommes au Moyen-Âge et nous suivons plusieurs personnages : un maitre bâtisseur, un membre du clergé, un noble, etc. C’est une réelle fresque historique que nous offre ici Ken Follet. J’ai vraiment eu l’impression de faire le tour de cette période, de voir comment vivait chaque habitant, qu’il soit petit paysan ou grand noble.

Les personnages sont très attachants ou exécrables, aucun ne m’a laissé indifférente. Les piliers de la terre se déroulent sur plusieurs décennies et on a donc l’occasion de voir les individus grandir, évoluer, vieillir. Mes préférés restent Aliena et Jack car ils n’ont pas la vie facile et qu’à chaque moment, j’espèrais que leur situation allait s’améliorer. Et le plus antipathique est sans nul doute William, un jeune noble qui a un comportement déplorable envers les femmes. A chaque fois qu’il apparaissait, je le traitais de tous les noms d’oiseaux possibles !

Les 1050 pages de ce livre peuvent peut-être vous effrayer. C’est vrai que le roman aurait gagné à être découpé en 2 ou 3 tomes, je trouve. Néanmoins, on n’a pas vraiment le temps de s’ennuyer. Il se passe toujours des évènements inattendus, les rebondissements se comptent par dizaines.

J’ai appris de nombreuses choses sur la vie quotidienne au moyen-âge grâce à ce livre. C’est vraiment l’élément qui me plait le plus. On nous apprend des tas de choses grâce à une histoire et c’est beaucoup plus digeste qu’un livre d’histoire.

Le gros point noir pour moi est que parfois, l’auteur s’emballe à nous parler architecture durant des pages et des pages et j’avoue que j’ai parfois lu en diagonale ces passages car ils ne me passionnaient pas.

Bref, je comprends mieux pourquoi ce livre est tant plébiscité par les lecteurs. C’est un très bon roman historique, malheureusement un peu trop long. Je le recommande tout de même et je pense lire d’autres romans de Ken Follett dans un avenir proche.

4 sur 5

Auteur : Ken Follet

Titre : Les piliers de la terre

Edition : Le livre de poche

Genre : Historique

Pages : 1050

Couverture : Fouquet