Catherine Lejealle – J’arrête d’être hyperconnecté !

J’ai lu ce livre car il faut bien le dire, j’ai bien besoin d’une détox digitale ! Et ce livre très pratique donne justement des clés et des pistes pour y arriver. Tout au long de ces 21 jours, il y a des exercices à faire pour se rendre compte de son addiction, de voir comme laisser notre smartphone un peu de côté ne nous provoque pas de tort. Bon, j’avoue que j’ai seulement lu le livre et que je ne l’ai pas encore mis en pratique mais je pense qu’il est fort utile.

J’ai aussi aimé le fait qu’il n’y a aucune culpabilisation dans ce livre. C’est nous-mêmes qui entreprenons la démarche et qui voyons notre avancée. Bien sûr, le livre est là pour nous booster mais c’est tout de même le lecteur qui fait tout le travail thérapeutique, si je peux dire. Et les objectifs quotidiens clairs et simples à exécuter.

Le livre est parsemé de petits dessins, de tableaux, de titres colorés, d’anecdotes, de statistiques etc. Bref, c’est un plaisir à feuilleter. Il y a aussi des témoignages. Ça montre qu’on n’est pas tous seuls et c’est très motivant !

Bref, je suis charmée par ce livre et son contenu. Je pense en lire d’autres de la même collection car je trouve ces livres pratiques fort bien conçus. Bon, et il faut aussi que je mette ça en application !

Auteur : Catherine Lejealle

Titre : J’arrête d’être hyperconnecté !

Edition : Eyrolles

Genre : Pratique, Non fiction

Pages : 224

Laurent Gounelle – L’homme qui voulait être heureux

J’avais beaucoup entendu parler de ce livre, mélange de roman et de livre de développement personnel. Je l’ai finalement trouvé d’occasion et je me suis dit : pourquoi pas !

Mais j’ai rapidement déchanté. Déjà, je trouve le personnage principal, Julian, très froid. Je n’arrive pas du tout à m’identifier et encore moins à m’attacher à lui. Du coup, le fait qu’il ne soit pas heureux, hé ben, je m’en cognais complètement ! Et quant aux conseils, bah, rien de plus classique pour ceux qui connaissent un peu la psychologie.

Bref, je suis vraiment profondément ennuyée et il ne m’a rien apporté. Oui, je sais, c’est vache mais c’est vraiment mon ressenti. A vite oublier donc !

Auteur : Laurent Gounelle

Titre : L’homme qui voulait être heureux

Edition : Pocket

Genre : Contemporain

Pages : 168