Mathias Malzieu – Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi

Sur la quatrième de couverture, il est noté « dans la lignée d’un Lewis Caroll ou d’un Tim Burton ». Voilà les références sont données. Il va falloir maintenant en être digne…

« Giant Jack is on my back… »

Mon résumé:

Mathias vient de perdre sa mère. Le deuil est vraiment dur à faire. Heureusement, il y a Giant Jack qu’il rencontre sur le parking de l’hôpital. C’est un géant de 4,50 m qui va lui apprendre à passer le cap du deuil.

Mon avis:

Être chanteur ou être écrivain sont deux métiers bien distincts mais Mathias Malzieu arrive à faire les deux. Il arrive ici à parler d’un sujet délicat : le deuil d’un de ses parents. Et pourtant, quand on referme ce petit livre, on a le sourire aux lèvres. C’est un message d’espoir que l’auteur nous transmet. Voir un peu la mort du bon côté.

J’ai adoré le personnage de Giant Jack, ce géant qui a un accent écossais et qui mélange régulièrement anglais et français dans ses phrases. C’est rigolo ^^.
Le style est simple, parfois un peu trop. Il répète souvent les mêmes phrases. C’est un effet de style mais je n’y adhère pas totalement. C’est vite lassant, je trouve. Mais à part ça, je n’ai rien à reprocher. L’histoire est originale et sympathique. J’ai préféré ce roman-ci à L’étrange vie de Nobody Owens de Neil Gaiman. Il y a un petit je ne sais quoi qui le rend nettement meilleur.

Je connaissais déjà l’album qui correspond à ce livre et les deux se complètent très bien. J’ai dévoré le livre en moins de 24h.

Bref, je vous le conseille, c’est une chouette petite lecture ^^.

Extrait:

Je tisse comme une araignée du ciel le fil qui relie les rêves et la réalité, et dans ma toile, j’embarque l’espoir absolu.

4 sur 5

Auteur: Mathias Malzieu

Titre: Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi

Édition: J’ai Lu nouvelle génération

Genre: Fantastique

Pages: 151