Bénédicte Taffin – La pucelle et le démon

Sidoine a pour mission d’aller chercher la pucelle Jehanne dans son village afin de la ramener auprès du Dauphin. Sauf qu’en chemin, Sidoine décide de s’arrêter pour prendre du plaisir auprès d’une prostituée. Lorsqu’il arrive finalement au village, il n’y a plus de Jehanne. Il  va alors décider de la remplacer par Oriane, la jeune fille avec qui il vient de passer un bon moment.

J’ai vraiment été très agréablement surprise par ce roman ! Je connais assez bien l’histoire de Jeanne d’arc mais cette réécriture m’a vraiment chamboulée. Outre le fait de remplacer la pucelle par une prostituée, Bénédicte Taffin nous offre un tout nouvel univers à cette histoire, un monde peuplé de démons et de sorcellerie ! Elle a vraiment eu de chouettes idées pour réécrire cette histoire légendaire. Les éléments fantasy sont loin de faire tâches et s’incorporent parfaitement dans l’univers qu’elle nous propose.

Même si je connais assez bien la vie de Jeanne d’arc, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde aux côtés de Sidoine et Oriane. Dès le départ, on se rend compte que l’histoire dévie par rapport à la version officielle. Résultat, j’ai passé mon temps à être surprise ou à me demander ce qu’il allait se passer.

Le style est très fluide. Les pages se tournent sans se rendre compte. Le vocabulaire parfois grossier ne m’a pas du tout gêné car je le trouvais totalement en accord avec les personnages.

Bref, vous l’avez compris, j’ai vraiment apprécié cette lecture fantasy qui sort de l’ordinaire. Ce n’est pas un coup de coeur car tout simplement, les personnages n’ont pas continué à « habiter mon esprit » après la lecture, condition sine qua non pour que je donne ce titre mais cela reste un très bon roman. Je sens que je vais suivre les parutions de Bénédicte Taffin de très près désormais !

Je tiens à remercier particulièrement Dup et Phooka de Bookenstock et les éditions Asgard pour avoir proposé ce partenariat. L’aventure continue avec le mois 2 Bénédicte Taffin qui se déroule en ce moment même sur leur blog.

4 sur 5

Auteur : Bénédicte Taffin

Titre : La pucelle et le démon

Edition : Asgard

Genre : Fantasy

Pages : 320

D’autres avis : Encres et calames,  HécléaAcr0ma vision du livreLaeapile à LireSeregaA l’ombre des nénupharsLes pipelettes en parlentGalleanePtitetrolleOlya

Richelle Mead – Georgina Kincaid, tome 1 : Succubus blues

Mon avis :

Voilà bien longtemps que je voulais découvrir la série Georgina Kincaid. J’ai donc sauté sur l’occasion lorsque le premier tome est paru en poche chez Milady.

Ce premier tome nous présente donc la vie de Georgina Kincaid, un succube de Seattle qui est aussi libraire. Quand un vampire qu’elle a un peu menacé se fait tuer, les ennuis commencent pour notre héroïne.

Je n’hésite pas à comparer cette série avec Mercy Thompson, qui est LA référence en bit lit pour moi. Ici, il y a beaucoup moins d’actions. L’intrigue tourne essentiellement autour de la vie amoureuse de Georgina. Même si ce point aurait pu me faire fuir, j’ai rapidement accroché à cette histoire car les prétendants de la belle sont vraiment intéressant.

Je me suis aussi rapidement attachée à Georgina qui a une personnalité complexe. Richelle Mead n’hésite d’ailleurs pas à nous montrer ses faiblesses dès le 1er tome. Même si c’est un succube, Georgina parait vraiment humaine dans ses sentiments. On n’arrive pas à la détester.

Les scènes chaudes sont ici fort présentes mais elles m’ont, pour une fois, réellement plus. Elles sont loin d’être inutiles et permettent de mieux comprendre Georgina.

Je suis un peu réticente concernant le tome 2, Succubus night, car selon bon nombre de blogueurs, il est un peu en de ça. Néanmoins, j’ai vraiment envie d’en apprendre plus sur l’héroïne mais également sur sa bande de pote (composé de démons, d’anges et de vampires).

Le style de Richelle Mead est très fluide. Il ne casse pas la baraque mais permet réellement de se plonger dans son univers sans se prendre la tête.

En conclusion, j’ai passé un agréable moment avec ce premier tome. C’est une lecture divertissante, idéale pour l’été. Toutefois, Mercy Thompson reste pour l’instant ma saga bit lit préférée.

4 sur 5

Le petit plus : Si vous avez envie de découvrir les écrits de Richelle Mead, pourquoi ne pas participer à Combats d’auteurs ?

Et ça commence ainsi :

« D’après les statistiques, la plupart des mortels vendent leur âme pour cinq raisons : le sexe, l’argent, le pouvoir, la vengeance et l’amour. Dans cet ordre.

Je suppose que j’aurais dû me sentir rassurée d’avoir été appelée à la rescousse pour le premier de la liste, mais toute cette histoire me semblait, comment dire… avilissante. Et venant de moi, ce n’était pas peu dire.

Peut-être que j’ai du mal à me mettre à sa place. Après tout, ça fait un bail. Ma virginité  remonte à une époque où l’on croyait que les cygnes pouvaient féconder les jeunes filles. »

Auteur : Richelle Mead

Titre : Georgina Kincaid, tome 1 : Succubus blues

Édition : Milady

Genre : Bit lit

Pages : 512

D’autres avis : Roulae, titepomme (Mam’Schmocker), loulou, Mlle_Lily, Endorphinage, Heclea, Eden1487, Azariel87, jellybells, deliregirl1, Azilys, Choukette, Galleane, Tatsu, Stieg, Lindorie, Fildediane, sofiaportos, Elphaba, Mycoton32, karline05, Liliebook, Frankie, Aily, Flof13, rozetta, Otsü, Mandy, Nastasia, Adora, Aube, Bambi_slaughter, Czar, Kassie, Venji, Amethyst, ptitelfe, Well-read-kid, Korto, L@ura, latite06, Crouton, wilhelmina