Royce Buckingham – Démons, tome 2

Couverture de Démons, tome 2

Wexford, Irlande – 1739 apr. J.-C.

« Mon maître est revenu de l’étranger vivant ! » gribouilla George McFeen sur la page de vélin froissée du Grimoire.

C’était une phrase toute simple : courte, claire, joyeuse, reflétant l’affection que l’étudiant irlandais éprouvait manifestement pour son professeur. McFeen termina de griffonner avec un grand geste de la main, se leva d’un bond et sortit précipitamment de la salle d’écriture pour poursuivre les festivités.

Nat, Sandy et Richie sont de retour ! En effet, un troll, changé en pierre, vient de se réveiller. C’est encore parti pour une folle aventure !

Alors, que dire de ce deuxième tome ? On retrouve les ingrédients qui m’avaient plus dans le premier tome : du fun, des monstres ! C’est très divertissant et il n’y a aucun temps mort. Petit plus, l’auteur prend un peu plus le temps de nous en dire plus sur les démons et sur le passé de Nat.

Néanmoins, j’ai trouvé le livre lourd à lire dans le sens où Sandy est jalouse d’une autre fille et que cela prend beaucoup de place dans le livre. Le livre manque tout de même de profondeur, même si quelques infos sont distillées ici et là, tout va vite pour ne pas ennuyer le jeune lecteur.

Quant à la couverture, elle n’est toujours pas à mon goût, comme pour le premier tome.

Bref, j’ai trouvé ce tome un peu décevant au final. Je sais qu’une suite existe mais vu que la fin de ce volume me plaît, je pense que je vais en rester là.

Mon avis sur le 1er tome

Auteur : Royce Buckingham

Titre : Démons, tome 2

Edition : Castelmore

Genre : Jeunesse, Fantastique

Pages : 223

D’autres avis : Liliebook, Soleya

William Heaney – Mémoires d’un Maître Faussaire

Mémoires d'un maître faussaire

Comme beaucoup de personnes je pense, j’ai acheté cet ebook au cours d’une opération Bragelonne où tous les les ebooks sont à 0,99 cents.

Mon impression pourrait ressemblait à ça  : Qu’il est étrange ce roman. C’est un roman fantastique évidemment vu que William Heaney voit des démons mais ses autres problèmes sont tous très terre à terre, ce qui donne l’impression que c’est un roman contemporain.

Le roman est écrit comme de vrais mémoires et on peut se demander si finalement les démons existent vraiment ou si ce sont simplement des hallucinations de William Heaney.

Au niveau de l’intrigue, elle m’a semblé classique et un peu lente.

Bref, une lecture agréable tout de même mais dont je ne garde déjà que peu de souvenirs (la lecture date d’août 2014).

Auteur : William Heaney

Titre : Mémoires d’un maître faussaire30

Edition : Bragelonne

Genre : Fantastique

Pages : 334

D’autres avis : Nathalie, Herbefol, Koré

Royce Buckingham – Démons

demons

Aujourd’hui, je vous parle de Démons, un chouette roman pour enfants sur le thème des… démons justement.

L’histoire est celle du jeune Nat qui à, à peine, 12 ans se retrouve gardien de démons. Une tâche pas facile qui demande une vigilance extrême alors quand il s’absente un petit moment pour sortir avec une fille, ça ne peut que mal tourner. A lui maintenant d’essayer de retrouver et de renfermer la Bête qui vient de s’échapper !

J’ai bien aimé ce roman. Les adolescents sont chouettes à suivre et il y a pas mal d’humour qui parsème le roman. C’est donc une parfaite lecture pour Halloween à proposer aux jeunes lecteurs.  Cela m’a un peu fait penser aux récits de Neil Gaiman ou au film Super 8 pour le côté “adolescents qui se débrouillent seuls pour sauver le monde”.

Petit bémol pour moi : la couverture que je trouve vraiment affreuse avec cette sorte de dragon en 3D. Il aurait mérité un meilleur visuel à mes yeux.

Ce n’est clairement pas un coup de coeur mais il y a quand même de quoi s’amuser dans ce roman pour adolescents. Je lirai peut-être la suite.

Challenge des globe-readers

Escale 44/+75 : Seattle, Etats-Unis

Auteur : Royce Buckingham

Titre : Démons

Edition : Castelmore

Genre : Jeunesse, Fantastique

Pages : 222

D’autres avis : Mycoton, Thalia, Liliebook

Darynda Jones – Charley Davidson, tome 2 : Deuxième tombe sur la gauche

Charley 2

Cet été, j’ai eu une petite panne de lecture. Vu comme j’avais adoré le premier tome de Charley Davidson, je pensais que lire le second volet allait me permettre de rebondir. Bon, je vous le dis tout de suite, ce n’est pas le cas !

Pourtant, l’histoire était assez alléchante. On se demande vraiment comment Reyes et Charley vont faire pour se sortir de cette situation. Reyes est surtout en mauvaise postule et Charley doit enquêter sur la disparition d’une amie de Cookie. Bref, ils ne vont pas s’ennuyer ! Donc, au niveau de rythme, je n’ai vraiment rien à reprocher, ça va toujours à cent à l’heure.

En revanche, les personnages m’ont assez agacés. J’aime toujours autant l’humour truculent de Charley mais sa relation avec Reyes m’a paru mièvre et sans profondeur. Alors que je pense que la plupart des lecteurs attendaient impatiemment les moments de retrouvailles de ce couple, moi, j’avoue que je préférais les moments où ils étaient séparés.

Bref, ce deuxième tome de Charley Davidson est sympathique mais certains éléments m’ont agacée et ce n’est pas la lecture qui a permis de me sortir de ma panne. Dommage ! Je pense continuer tout de même la saga mais pas tout de suite.

Auteur : Darynda Jones

Titre : Charley Davidson, tome 2 : Deuxième tombe sur la droite

Edition : Milady

Genre : Fantastique, Bit lit

Pages : 394

D’autres avis : Mycoton, Thalia, Ethernya, Jess, Kincaid 

 

Richelle Mead – Georgina Kincaid, tome 6 : Succubus Revealed

succubus revealed

Suite et fin de la saga Georgina Kincaid ! J’ai eu le plaisir la semaine dernière de découvrir les dernières aventures de Georgina avec mes partenaires de lecture commune à savoir Frankie et Heclea. Nous avons lu la moitié de la saga ensemble : 4 tomes sur 6. Et ce fut un vrai plaisir de discuter avec elles des déboires de Georgie.

Quoi de neuf dans ce tome ? Comme le titre le laisse supposer, cet ultime volume est le livre des révélations. J’avoue que j’avais un peu peur au départ en voyant que le roman était si petit. Je me disais que ça risquait d’être bâclé vu comme de nombreuses questions restaient à résoudre. Mais finalement, Richelle Mead a su clôturer sa saga comme il le fallait.

Le point fort de l’univers de Georgina Kincaid est certainement les personnages secondaires : Carter, Roman, Jérôme,… Vous vous rappelez de Roman que je n’arrivais pas à apprécier ? Ça y est, j’ai enfin eu le déclic dans ce tome (il était plus que temps après tout !) et je me suis vraiment attaché à lui. J’ai également aimé que certains personnages sortent de l’ombre et agissent pour Georgina. C’est vraiment un tome jubilatoire de ce point de vue.

Ce tome nous rappelle à quel point le coeur de ce récit reste l’histoire d’amour entre Georgina et Seth. Et comme à chaque fois, il va encore y avoir des couacs entre eux. Et comme d’habitude, je pense que c’est ce qui nous exaspère le plus les copinautes et moi : les jérémiades de Georgina.

Rien de neuf à l’horizon concernant le style de Richelle Mead. C’est toujours aussi fluide et agréable. J’ai juste eu l’impression qu’elle s’est un peu calmée sur les scènes “chaudes”. Et ça ne ne manque pas vraiment. Je suis même plutôt contente qu’elle ait troqué ce volet pour davantage d’actions et de révélations.

La fin est plutôt satisfaisante. Elle correspond bien à ce qu’on attendait depuis quelques volumes. Bref, même si cette série a eu des hauts et des bas, j’ai tout de même passé un moment agréable en compagnie de Georgina pendant 6 tomes.

L’avis de Frankie (à venir).

 

Auteur : Richelle Mead

Titre : Georgina Kincaid, tome 6 : Succubus Revealed

Edition : Milady

Genre : Bit lit

Pages : 406