Cressida Cowell – Harold et les dragons, tome 4 : Comment dompter une brute complètement givrée

Harold et les dragons, tome 4 Comment dompter une brute complètement givrée

Durant mon Read-a-Thon, j’ai lu une nouvelle aventure d’Harold et les dragons. La fin du tome 3 était un gros cliffhanger car pour une fois, il ne se terminait pas super bien et une menace pesait sur nos héros. Et c’est donc dans ce quatrième volume que nous découvrirons ce qui s’est réellement passé.

J’ai trouvé ce tome plutôt chouette car Cressida Cowell a su nous mener en bateau et pour un livre aussi jeunesse, ce n’est pas évident ! J’apprécie aussi toujours autant les situations loufoques qui parsèment le roman. Ici, nous avons par exemple droit à des descentes en ski tout en tirant à l’arc, la quête d’une mystérieuse patate ou une série de mini-monstres perce-tympans.

J’ai aussi beaucoup aimé l’amitié entre Harold et Findus qui se renforce d’autant plus dans ce tome. Peu à peu, ce personnage secondaire prend de l’épaisseur et on comprend qu’il est aussi très important dans la grande épopée de Harold. Quant à Crocmmou, le petit dragon toujours aussi boudeur, hé bien, je regrette qu’il ne soit pas plus présent dans ce tome même si évidemment, s’il n’était pas là, je ne pense qu’Harold aurait fait long feu chez les Vikings.

Bref, ce quatrième tome est dans la même veine que les précédents avec énormément d’humour et de situations décalées mais aide à approfondir les personnages.

Cressida Cowell – Harold et les dragons, tome 3 : Comment parler le dragonais

Ah quel plaisir de retrouver Harold et l’île de Beurk. Dans cette aventure, nous allons découvrir une autre grande peuplade de l’époque : les Romains ! Cressida Cowell arrive vraiment à se renouveler pour proposer des histoires originales pour son petit héros malgré un univers assez peu développé finalement. On a rapidement fait le tour de la vie de Viking, il faut bien le dire.

Comme toujours, le texte bien gros est parsemé de gribouillis et se lit donc très rapidement. C’est une lecture idéale pour ceux qui désirent un petit moment de détente, en toute légèreté. Et puis, on se prend vraiment d’affection pour le petit Harold à qui il n’arrive que des mouises.

Bref, pas grand-chose à dire de plus à part que cette nouvelle aventure est tout à fait dans la continuité des précédentes. Voilà une saga à conseiller pour tous les Vikings en herbe de plus de 8 ans !

4 sur 5

Auteur : Cressida Cowell

Titre : Harold et les dragons, tome 3 : Comment parler le dragonais

Edition : Casterman

Genre : Jeunesse, fantasy

Pages : 247

D’autres avis : Au Repaire

Lu Yu – La pluie du paradis

Mon avis :

La pluie du paradis est mon premier manhua, c’est-à-dire mon premier manga chinois. Il est composé de 3 nouvelles tournant autour de la peinture.

Les deux premières m’ont semblé tellement courtes que je n’ai pas eu le temps de les apprécier. Ce sont plus des tranches de vie qu’un scénario réellement abouti. Toutefois, la dernière, la pluie du paradis est une jolie histoire. On ressent vraiment la mélancolie des personnages.

Si vous aimez les histoires explosives, pleines d’action, passez votre chemin. Il faut se laisser bercer par ses 3 histoires où les péripéties sont plutôt lentes et les rebondissements quasi inexistants. Dommage qu’en refermant le livre, je n’ai toutefois plus grand souvenir de ce qui s’est déroulé devant mes yeux.

Et puis que dire du dessin de Lu Yu ? J’ai directement craqué sur la couverture. Je suis vraiment fan de ces croquis à l’aquarelle. La couleur prédominante, le bleu, est totalement dans le ton des récits.

En définitive, La pluie du paradis est un manhua au dessin somptueux mais les 3 scénarii ne restera pas gravé dans ma mémoire.

3 sur 5

Le petit plus : Une planche à découvrir sur BDGest.

Auteur : Lu Yu

Titre : La pluie du paradis

Édition : Casterman, collection Hua Shu

Genre : Manhua (manga chinois), tranche de vie

Pages : 120

Jean-François Chabas, David Sala – Le bonheur prisonnier

Mon avis:

Le petit Lao est fort intrigué par le grillon qui est enfermé dans une cage dans sa propre maison. Son aïeule lui explique qu’il apporte le bonheur à la maisonnée. Mais lorsque le grillon commence à parler à Lao et lui demande de le libérer, le petit garçon hésite…

Le bonheur prisonnier est un charmant conte à la sauce asiatique. Par certains aspects (le grillon !), il m’a un peu rappelé Mulan. C’est une jolie histoire qui cache une morale universelle : peut-on être heureux si c’est au dépend des autres ?

Les couleurs chatoyantes de cet album ont immédiatement accroché mon regard. Même si je n’ai pas aimé certains dessins (je les trouve par moments trop figés), je trouve que les couleurs sont magnifiques.

En conclusion, Le bonheur prisonnier est un album à part qui nous fait voyager et réfléchir tout en émerveillant. Le dessin très original risque de ne pas plaire à tous les enfants qui risquent d’être déboussolés mais je crois que ça peut être une bonne occasion de leur faire découvrir une autre culture.

4 sur 5

Le petit plus: Vous pouvez retrouver quelques illustrations de cet album sur le site de David Sala.

Auteurs: Jean-François Chabas, David Sala

Titre: Le bonheur prisonnier

Édition : Casterman

Genre: Album, conte

Pages: 30

Cressida Cowell – Harold et les dragons, tome 2 : Comment devenir un pirate

« Comment devenir un Pirate » est le deuxième tome des mémoires d’Harold et de son sympathique dragon Crocmou. Un livre dans la continuité du premier tome…

Mon résumé:

Durant un exercice en mer, Harold et ses compagnons vont découvrir le cercueil égaré d’un aïeul très respecté d’Harold et de toute la tribu des Hooligans. Dessus, il est noté de ne pas l’ouvrir… Vont-ils respecter l’interdiction ?

Mon avis:

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé Harold et l’univers viking créé par Cressida Cowell. Ce livre sera enchanté la jeunesse en mal d’aventures. Ce n’est pas mirobolant mais j’aime cette atmosphère de barbares, de contrées vikings et de dragons.

En parlant de dragons, intéressons-nous à Crocmou. J’adore ce dragon, d’autant plus que dans ce tome, il est un peu moins égocentrique et semble de plus en plus lié à son maître. Harold n’est pas encore devenu un grand guerrier légendaire mais ses exploits commencent à le démarquer.

Pour ceux qui ont apprécié le premier tome, celui-ci est dans la même veine. C’est une chouette histoire pour divertir les enfants. Cédez si vous ne l’avez pas encore fait ;).

4 sur 5

Auteur: Cressida Cowell

Titre: Harold et les dragons, tome 2 :Comment devenir un pirate

Édition: Casterman

Genre: Jeunesse, fantastique

Pages: 201