Valérie Bonenfant – Les quatre éléments, tome 1 : L’eau

Les quatre éléments l'eau

Une invitation à prendre un bain d’histoires mouillées. Fraîches, pétillantes, vivifiantes,… mais aussi douces, légères, poétiques, elles vont vous éclabousser de rêve, de tendresse, de sourires…

Pour les illustrer, des images d’Emile Clément qui restituent magnifiquement la qualité de l’eau : belle transparence, profondeur, beauté des textures. L’eau, comme si vous y étiez !

Booxmaker lance une nouvelle collection : Les contes de Valérie Bonenfant. Cette première série de quatre tomes s’attarde sur les quatre éléments. J’ai eu l’occasion de découvrir le premier d’entre eux : L’eau.

Ce sont donc 8 contes illustrés autour de l’eau. Les histoires sont mignonnes et permettent de vraiment faire un tour d’horizon de l’univers aquatique : neige, marécage, pluie,… Les protagonistes peuvent être l’eau eux-mêmes : goutte, iceberg ou issus de la faune et la flore tels que les têtards, les homards ou les arbres. Néanmoins, j’avoue que deux semaines après ma lecture, j’ai du me replonger dans le livre afin de vous faire ma chronique car j’avais quasiment tout oublié. Toutefois, j’ai été bien charmé par certains contes : So Prane et Le voyage d’un Iceberg

Les dessins sont très beaux et permettent vraiment de se plonger (désolé, elle était facile celle-là !) dans les contes.

Le style de Valérie Bonenfant est parfaitement adapté pour une lecture à haute voix. Elle prend bien le temps de planter le décor et de nous présenter les personnages avant de nous raconter leur petite histoire. Les contes sont plutôt courts et je crois qu’on peut facilement en enchaîner 2 ou 3 en une séance de lecture.

Bref, voilà une lecture sympathique qui plaira aux plus jeunes.

Paul A. Garance – Le Cycle des Centaures, tome 1 : La Terre des Centaures

La Terre des Centaures, tome 1 : Le cycle des Centaures

Le centaure a toujours été pour moi une créature fascinante. Je me réjouissais donc de découvrir une nouvelle saga les mettant en scène. En 1877, Melpothalie, voilà déjà 25 ans que la grande rage a envahi. La Grande Rage, c’est cette étrange maladie qui s’est emparée et des animaux et les a rendu complètement incontrôlables. Dans ce monde, nous rencontrons Samuel qui va partir à la recherche de son oncle, le docteur Beki.

Pouvant se lire à partir de 13 ans, La Terre des Centaures nous offre une agréable aventure. Il m’a par moment fait penser à Jules Verne. Comme avec ce grand écrivain, j’ai beaucoup voyagé en compagnie de Samuel. Quel plaisir de découvrir de nouvelles contrées et également de nouvelles créatures ! Je ne vous en dis pas plus, c’est à vous de découvrir toutes ces merveilles. En tout cas, je vous rassure : le dépaysement est garanti.  Ce premier tome  nous fait également réfléchir sur notre rapport avec la nature et les animaux en particulier. De nombreux mystères doivent encore être élucidés et la fin donne franchement envie de se lancer directement dans le tome 2, qui je l’espère, sera bientôt publié. Des défauts ? Hé bien, parfois, le récit est malheureusement prévisible mais c’est bien la seule que je puisse reprocher à ce roman.

Le style de Paul A. Garance est agréable et très fluide. L’auteur sait vraiment bien conter son histoire en nous donnant des indices pour comprendre son univers sans nous lasser. Je n’ai clairement pas vu le temps passer en lisant ce livre.

Bref,voilà un début prometteur qui promet une grande aventure pleine de rebondissement. C’est également bien chouette de découvrir le monde si original que l’auteur a créé. Je vous le recommande !

 

4 sur 5

Auteur : Paul A. Garance

Titre : Le Cycle des Centaures, tome 1 : La Terre des Centaures

Edition : BooxMaker

Genre : Fantasy, Jeunesse