Wonder Woman à Super Hero High

Et si Wonder Woman était une adolescente ? Et si elle allait dans une école de super héros ? Voilà le pitch de ce petit livre jeunesse.

Honnêtement, je n’ai pas grand chose à dire de cet ouvrage. Ca se lit très vite et ça reprend bien les tracas habituels des adolescentes. La petite touche fun est évidemment que ce sont des super héroïnes ! J’ai évidemment apprécié les passages avec Harley Quinn.

A part ça, ben, on ne peut pas dire que ce soit foncièrement original. C’est même un peu ras-de-pâquerettes. C’est du pur divertissement pour enfant sans enjeu ou moralité derrière.

Mais ça a le mérite d’exister et d’amuser nos chères têtes blondes donc, c’est déjà ça ! Pour les fans, deux autres tomes sont disponibles et tournent autour de Supergirl et Batgirl.

Autrice : Lisa Yee

Commencé le : 16/04/2018

Terminé le : 19/04/2018

Edition : Bayard

Genre : Jeunesse

Pages : 320

Sorti le : 07/09/2016

Note : 2/5

Jillian Larkin – Cabaret, tome 1 : Ingénue

ingénue

Gloria, Clara et Lorraine sont les 3 héroïnes de ce roman. Gloria est l’aristocrate à qui tout sourit : la beauté, la popularité, un fiancé fort respectable,… Sa vie semble vraiment parfaite mais elle désire plus et veut s’infiltrer dans les bars clandestins de Chicago. Clara, elle, aimerait oublier ce monde de la nuit. Après avoir été garçonne à New-York, elle tente de se racheter une conduite en aidant sa tante à organiser le mariage prochain de sa cousine Gloria. Quant à Lorraine, la meilleure amie de Gloria, la jalousie empoisonne sa vie.

Ce roman avait vraiment de quoi m’attirer. J’aime beaucoup l’ambiance des années 30, les années folles. Je voulais en apprendre plus sur cette période de prohibition, sur les bars clandestins et sur tout ce qui les entoure. Malheureusement, ce ne sera pas avec ce livre que je vais trouver satisfaction.

D’abord, le contexte en lui-même n’est pas assez développé. C’est avant tout un roman Young adult centré sur les relations amoureuses des personnages principaux. Les années 30 ne servent qu’à décorer cette histoire. J’ai également eu énormément de mal avec les protagonistes. A part Clara qui est une jeune fille réfléchie cachant un lourd secret, j’ai été excédée par les deux autres adolescentes : Gloria et Clara. Tout sourit à Gloria du début à la fin -enfin jusqu’à la page  250, je n’ai pas pu aller plus loin -. C’est rageant et ce n’est pas crédible du tout. A peine arrivé dans un bar clandestin, elle arrive à se faire passer pour une habituée en seulement quelques soirées. Personne ne se doute que c’est une petite bourgeoise. Désolé mais là, la pilule est trop dure à avaler pour moi… Quant à Lorraine, même si j’ai su la prendre en pitié au début, elle m’a rapidement exaspérée. Elle ne pense qu’à se comparer à Gloria et ne pense pas à vivre sa propre existence. C’est dommage… Ah oui, j’oubliais presque Marcus, un garçon intéressant mais dont la quatrième couverture nous spoile l’évolution de ses sentiments.

Bref, vous l’avez compris, j’ai été déçue de Cabaret. L’auteure avait vraiment un super contexte qu’elle n’a pas su exploiter à 100 % préférant se concentrer sur les amourettes de ses personnages. Dommage !

2 sur 5

Challenge des globe-readers

9ème escale : Chicago, USA/+ 75 escales

abc2013

Auteur : Jillian Larkin

Titre : Cabaret, tome 1 : Ingénue

Edition : Bayard

Genre : Young adulte, historique

Pages : 444

D’autres avis : Pauline, Mina, Galleane

Lauren Kate – Damnés, tome 1

Je participe rarement à des concours car je suis souvent malchanceuse. Pourtant, j’ai tenté ma chance avec quelques concours de la blogosphère. Et c’est avec joie que j’ai découvert quelques jours plus tard que j’avais gagné un exemplaire de Damnés chez Heclea. Dès réception, ce livre s’est hissé tout en haut de ma PAL.

Mon résumé:

Luce vient d’arriver à Swords and cross. Cet établissement accueille les jeunes difficiles. Luce va rapidement faire connaissance avec ses camarades dont Cam et Daniel, deux jeunes hommes particulièrement séduisant.

Mon avis:

Je suis assez friande de lecture pour adolescente. J’étais donc ravie de commencer cette saga dont on entend beaucoup parler. Ma curiosité a été réveillée lorsque j’ai découvert dans quel milieu Luce a été placé. Entre pensionnat et prison, Swords et Cross fait plutôt froid dans le dos. On fait la connaissance d’Arriane, jeune fille assez timbrée et de Cam et Daniel, les deux beaux gosses de la saga.

Luce m’a rapidement agacée. Elle est assez nunuche et tombe amoureuse en une seconde. Évidemment, quand on a mon âge, ça sonne un peu faux. Le récit met aussi du temps à démarrer. Il n’y a pas vraiment de suspens avant le dernier tiers. Mais arrivé à ce moment-là, tout s’enchaîne et on passe vraiment un agréable moment.

Le public cible de ce roman est sans aucun doute les adolescentes “fleur bleue” qui se retrouveront dans les pensées de Luce. Pour les adultes et YA, certains éléments vont paraitre beaucoup trop prévisibles.

C’est donc le parfait roman à offrir à une jeune fille en fleur. Néanmoins, évitez de le donner à une fan de bit lit qui ne trouvera pas les éléments qu’elle adore dans ses romans fantastiques.

Pour ma part, même si l’histoire m’a assez plu (à part Luce qui est vraiment trop gourde pour moi), je ne pense pas continuer l’aventure. Je préfère me lancer dans d’autres séries pour ados où la romance prend un peu moins de place.

3 sur 5

Auteur: Lauren Kate

Titre: Damnés

Édition: Bayard Jeunesse

Genre: Jeunesse, fantastique, romance

Pages: 438

Damnés sort demain, jeudi 18 novembre dans vos librairies. La suite intitulée “Vertige” est sortie en juin 2011.

Pour découvrir l’univers de ce livre, vous pouvez également surfé sur le site internet qui lui est dédié.

Marie-Aude Murail – D’amour et de sang

Je suis contente de retrouver Marie-Aude Murail après Maité Coiffure. Celui-ci est tout à fait différent. Approfondissons un peu cela…

Mon résumé:

Ce roman ressemble plus à une série de nouvelles à travers le temps avec comme fil conducteur un flacon miraculeux qui permet de soigner n’importe quelle maladie ou blessure.

Mon avis:

J’avoue être un peu déçue… Je ne m’attendais pas à voir Marie-Aude Murail dans le registre ésotérique et historique. Dans cette histoire, on suit les changements de main de ce flacon miraculeux avec à chaque fois, un bond de 500 ans dans l’histoire.

L’idée est pas mal mais je ne sais pas si les jeunes lecteurs apprécieront de passer d’une histoire à une autre. De plus, Marie-Aude Murail a eu la -pas brillante- idée de nommer plusieurs personnages de la même façon, ce qui ne facilite pas les choses. Ça manque aussi d’explications… On ne sait pas du tout comment ce flacon a été créé et c’est dommage.

Vous l’avez compris, j’ai préféré Maité Coiffure mais celui-ci a un certain charme. C’est plutôt agréable de voyager à travers les époques et j’avoue que Marie-Aude Murail s’en sort plutôt bien.

Bref, D’amour et de sang permet de passer un chouette roman mais je ne crois pas qu’il puisse être considéré comme un roman majeur de l’œuvre de MAM comme disent les intimes.

3 sur 5

Auteur: Marie-Aude Murail

Titre: D’amour et de sang

Édition: Bayard jeunesse

Genre: Jeunesse, fantastique, historique

Pages: 232

Retrouvez les autres billets chez Pimprenelle !

Laura Gallego Garcia – Idhun, tome 1 : La Résistance

Quel plaisir de retrouver Laura Gallego Garcia ! Plusieurs fois, j’ai été tentée de l’acheter quand je le voyais dans les rayons. J’aurai aimé participer au partenariat avec Livraddict pour lire ce livre mais je suis arrivée trop tard. Mais finalement, la chance m’a sourie. “Idhun” devait croiser mon chemin. J’ai donc été particulièrement ravie quand Charlotte de l’agence Supergazol m’a contacté pour me faire découvrir ce premier tome !

Mattez un peu ce joli colis :

Mon résumé:

Quand Jack, 13 ans, rentre chez lui, il découvre ses parents morts. Les assassins sont toujours présents sur le lieu du crime. Il sera sauvé in extremis par 2 garçons: Alsan et Shaïl. Ceux-ci vont l’emmener dans un lieu particulier appelé Limbhad. Aux côtés de Victoria, il va découvrir qu’il vient d’un autre monde qui s’appelle Idhun et qui était peuplé de dragons, de licornes et de sheks (d’énormes serpents ailés).

Mon avis:

J’avais déjà rencontré cette écrivaine espagnole avec Deux cierges pour le diable. Ici, comme vous pouvez le voir dans le résumé, c’est un univers totalement différent qu’elle nous offre.

Je trouve que l’univers est très original. Ce n’est pas tous les jours que l’on fait la connaissance d’ êtres exilés sur Terre car sur leur monde, Idhun, c’est le chaos. L’histoire, parfois un peu simple, permet de plonger pleinement dans cet univers. On se familiarise vite avec les héros (en même temps, il n’y en a que 4 !) : Jack, Victoria, Alsan et Shaïl. Jack est celui qui a retenu toute mon attention. C’est un jeune garçon plein de haine pour son ennemi et son acolyte qui ont tué ses parents. Sa hargne et sa soif de vengeance sont plus fortes que tout. Il va devoir apprendre à contrôler ses émotions mais on peut comprendre que ça le met dans un tel état. J’avoue ne pas trop savoir comment je réagirais si on assassinait mes parents et que je connaissais leurs agresseurs. Victoria a moins su me séduire. Quant à Kirtash, le « méchant », j’ai eu beaucoup de mal à le cerner.

A certains moments, ce livre m’a fait penser à Lestat le vampire d’Anne Rice. Rien à voir vous allez me dire mais pour ceux qui connaissent la carrière musicale de Lestat, cela prend tout son sens.

J’aime beaucoup le style de Laura Gallego  Garcia. Il est vraiment très fluide, les 500 pages de ce roman passent très vite.

J’ai beaucoup aimé voyager à travers ce roman que ce soit sur Terre ou sur Limbhad. J’ai également apprécier cette petite histoire d’amour qui se trame derrière cette histoire fantastique.

Le roman est séparé en deux parties. La première sert plus à planter le décor tandis que dans la deuxième on entre dans l’action. Je n’ai pas eu de préférence entre les deux. J’ai passé un agréable moment du début à la fin.

Dans  ce roman, il y a tout pour passer un bon moment : de l’émotion, de l’action, de la magie,… Rien de tel pour oublier son quotidien !

Pendant un peu plus d’une semaine, Idhun m’a permis de m’évader loin de mes cours théoriques de fac. Et rien que pour ça, je lui en suis reconnaissante.

Bref, je ne peux que remercier chaleureusement Charlotte, l’agence Supergazol et évidemment les éditions Bayard jeunesse pour m’avoir permis de découvrir cette œuvre.

5 sur 5

Auteur: Laura Gallego Garcia

Titre: Idhun, tome 1 : La résistance

Édition: Bayard Jeunesse

Genre: Jeunesse, Fantasy

Pages: 512