Conquistador, tome 2

J’ai persévéré avec la série Conquistador. Il faut dire que cette couverture est encore plus sublime que celle du premier tome ! Et si j’avais quelques bémols concernant le premier volume, j’espérais bien que ce deuxième tome permette enfin à l’histoire de décoller.

Et au final ? Ben, j’en ressors encore plus déçue qu’en la commençant. Zut !

Pour le dessin, je n’ai rien à dire, c’est léché, les couleurs sont splendides et les personnages finement croqués. Bref, rien de rebutant et au contraire, c’est plutôt efficace.

Mais au niveau de l’intrigue, bouarf. En fait, c’est tout simple : je n’arrive pas à m’attacher au personnage principal à savoir Hernando Arroyo. Je me trouve très distante de lui, et le fait de le rendre de plus en plus inhumain n’arrange pas la donne. Il y a aussi pas mal d’interventions d’ordre magique/ésotérique. C’est un élément qui pourrait définitivement me plaire si j’en apprenais plus. Mais là, je reste dans le flou et surtout, j’ai l’impression que ça gâche l’intrigue qui aurait pu être nous offrir une belle leçon d’histoire de l’Amérique Latine.

Bref, je pense que je referme ce deuxième tome en ayant l’impression de ne rien avoir appris et surtout de passer complètement à côté de cette BD. Bref, j’arrête ici les frais même s’il reste encore 2 tomes dans cette saga.

 

On s’éclate chez Noukette cette semaine !

Auteurs : Jean Dufaux, Philippe Xavier

Commencé le : 02/03/2018

Terminé le : 02/03/2018

Edition : Glénat

Genre : BD

Pages : 64

Sorti le : 28/11/2012

Jean Dufaux, Philippe Xavier – Conquistador, tome 1

Depuis leur débarquement en Amérique, Hernán Cortés et son armée sont considérés comme des divinités par l’empereur aztèque MoctezumaCela fait bien longtemps que Cortés œuvre davantage pour son compte que pour la lointaine couronne d’Espagne… Tandis qu’il part à la rencontre d’une expédition punitive montée pour lui rappeler son allégeance, Cortés missionne un groupe hétéroclite, mêlant soldats et mercenaires, afin de voler l’inestimable trésor de Moctezuma.

Parmi eux, le loyal soldat Hernando Royo… Le groupe d’aventuriers sera bientôt décimé par une mystérieuse entité qui les poursuit dans la jungle. Créature mythique ou tueurs tout ce qu’il y a de plus humains ? On ne s’attaque pas impunément aux ancestrales et puissantes légendes aztèques… Une saga d’aventure, oppressante et mystique, teintée de fantastique, par les auteurs de Croisades. 

Je vous invite à une petite virée en Amérique du Sud  à la rencontre des Aztèques ! J’avoue que je connais pas grand chose sur leur histoire ni sur leur relation avec les conquistadors espagnols. Cette bande dessinée, bien qu’elle soit sûrement très scénarisée et avec une petite touche de fantastique m’a permis d’en apprendre un peu plus.

C’est grâce au dessin de Philippe Xavier que nous rentrons dans cette histoire. Les couleurs sont sombres, l’atmosphère un brin étouffante. Bref, on se croirait vraiment dans la jungle amazonienne. Et l’or des Aztèques n’en est que plus resplendissant…

L’intrigue a mis du temps à m’accrocher. Je n’ai pas vraiment su m’attacher à Hernando Royo que l’on connait finalement très peu même à la fin de ce premier tome. Certains personnages secondaires m’ont en revanche charmés comme Catalina. Ce premier tome vraiment d’introduction à cet univers et j’ai hâte de lire les autres volumes pour avoir davantage d’action ou pour approfondir les personnalités de la petite troupe.

Bref, ce premier tome m’a donné envie de poursuivre l’aventure malgré un démarrage un peu lent.

On bulle chez Moka cette semaine !

 

Scénariste : Jean Dufaux

Illustrateur : Philippe Xavier

Commencé le : 23/02/2018

Terminé le : 23/02/2018

Edition : Glénat

Genre : BD

Pages : 64

Sorti le : 25/04/2012

Note : 3/5