Chroniques à l’encre rouge, tome 1 : L’aristocrate et la roturière

Je me suis penchée sur cette romance historique car j’aimais beaucoup la couverture. Qu’en est-il du contenu ? Et bien, c’est une rencontre fracassante entre un aristocrate et une jeune rédactrice en chef d’un magazine people. Les deux ont de très jolis personnalités et j’ai aimé les voir s’affronter tout au long du roman. J’ai aussi aimé le décor avec l’évolution d’un journal mondain, la vie dans les ghettos londoniens ou la découverte du monde du théâtre.

C’est plutôt bien écrit même si je trouve qu’il y a quelques problèmes de rythme. Parfois, c’est vraiment lent.

Bref, je ne suis pas sûre de découvrir la suite de la saga même si cette lecture fut loin d’être désagréable. A voir le sujet !

Autrice : Eva Leigh

Commencé le : 02/09/2018

Terminé le : 06/09/2018

Edition : J’ai lu

Pages : 408

Sorti le : 28/02/2018

Note : 3/5

Rainbow

Rainbow, c’est une chanson, celle sur laquelle la jeune Lexie, 15 ans tombe amoureuse de Kade, un chanteur de rock durant un concert. Quelques années plus tard, c’est lui qui tombe sous le charme de cette groupie pas comme les autres lors d’une dédicace. Mais ce n’est que bien plus tard qu’ils se retrouveront.

J’ai bien aimé cette romance contemporaine. Les protagonistes sont vraiment hyper attachants que ce soit Lexie, cette jeune fille simple et terre à terre qui se dit qu’elle n’a aucune chance avec la rockstar ou Kade, un jeune homme plus fragile qu’on ne le pense et qui aspire aussi à une vie loin du star system. Leur relation est vraiment bien construite et on s’attache immédiatement à eux. Bref, c’est vraiment très mignon !

Là où le bat blesse pour moi, c’est au niveau de la forme. Le style est assez vulgaire. Même si j’imagine que c’est pour faire “jeune”, je n’ai pas du tout aimé ces termes trop familiers. Autre point qui m’a vraiment beaucoup dérangée : la ponctuation. Non mais ce n’est pas possible de mettre autant de points d’interrogations et d’exclamation dans un ouvrage. Il n’est pas nécessaire de mettre des “?!” pour montrer l’indécision ou de mettre 3 points d’exclamation pour exprimer la joie. C’est vraiment rebutant.

Du coup, ça a un peu plombé mon enthousiasme pour cette charmante romance. A réserver donc plutôt aux jeunes adultes. Je ne le conseille pas pour les ados car les scènes érotiques sont fort osées.

Autrice : Belinda Bornsmith

Commencé le : 07/08/2018

Terminé le : 08/08/2018

Edition : Cyplog

Genre : New Adult, romance

Pages : 462

Sorti le : 05/04/2018

Note : 3/5

Farouches Highlanders, tome 2 : Susana et l’écossais

Après avoir découvert Hannah et le Highlander, penchons nous sur l’histoire de la cadette de la famille : Susana ! Susana est une jeune veuve avec une enfant de 7 ans. Elle a un tempérament de feu. Andrew, le frère d’Alexander se rend chez elle pour protéger leur territoire. Mais entre Andrew et Susana, ça éclate très vite !

Honnêtement, j’ai préféré cette deuxième histoire. Même si Hannah et Alexander était un chouette couple, j’ai vraiment adoré la personnalité de Susana. Guerrière, mère de famille, elle a tout à perdre à laisser un homme rentrer dans son lit. Surtout que la dernière fois, ça ne s’est vraiment pas passé.

Le bémol de ce livre est l’intrigue en elle-même. Andrew ne reconnait pas Susana et vu leur passé respectif, c’est vraiment tiré par les cheveux !

Une petite romance bien chouette au final malgré ce gros défaut. Le prochain tome me laisse plus dubitative vu qu’il mettra en scène Lana et le duc qui sont deux personnages plutôt calmes, et peut-être un peu fade ! Mais je compte sur Sabrina York pour épicer tout ça.

Autrice : Sabrina York

Commencé le : 31/07/2018

Terminé le : 06/08/2018

Edition : J’ai lu

Genre : Romance

Pages : 380

Sorti le : 25/04/2018

Note : 4/5

Le Highlander, tome 1 : Captive du highlander

C’est un secret pour personne. J’aime les romances avec les Highlanders ! Alors quand j’ai entendu parler de celui-ci qui a de très bons échos, j’ai eu envie de le découvrir.

Malheureusement, j’ai immédiatement déchanté. Le personnage principal est loin, très loin d’être un gentleman. C’est un homme violent qui tue puis à défaut kidnappe et est à deux doigts de violer Amelia, l’héroïne anglaise de récit. A ce moment-là, même si à peine 30 pages ont été lu, j’ai refermé ce livre en me disant que définitivement, je n’allais pas laisser une chance de laisser un personnage tel que ce Duncan trouver des explications à son comportement abject pour ensuite en faire un parfait mari.

No way.

Bref, la suite est peut-être mieux mais honnêtement, là, ça m’a refroidi !

Autrice : Julianne MacLean

Commencé le : 01/07/2018

Terminé le : 01/07/2018

Edition : Milady

Genre : Romance

Pages : 480

Sorti le : 30/09/2016

Note : 1/5

Le rêve de Mr Darcy

Dans Le rêve de Mr Darcy, nous découvrons l’histoire de Phoebe Hawkins, la fille de Georgiana Hawkins. C’est un roman qui fait partie des nombreuses romances qu’Elizabeth Aston a rédigé autour de la famille Darcy.

Ce qui est plaisant est évidemment de voir ce qu’est devenu Pemberley et les personnages qu’on a tant aimé à savoir les Bingley, les Darcy et les soeurs Bennett. Mais ici, on suit leurs enfants et même si Darcy est dans le titre, sa présence est plus qu’anecdotique dans l’intrigue.

L’intrigue, justement, ben, elle est très prévisible. C’est une romance que j’ai trouvé vraiment très bateau. En fait, pour tout dire, ce qui m’a uniquement plu, c’est d’être à Pemberley et l’ambiance ! Phoebe ne m’a pas trop intéressée. J’ai largement préféré Louisa Bingley dont on suit aussi l’aventure ici.

Bref, une romance qui ne va clairement pas rester dans les annales mais qui répond, j’imagine, à une certaine demande du public.

Autrice : Elizabeth Aston

Edition : Milady

Genre : Romance historique

Pages : 384

Note : 2/5

D’autres avis : Melle Alice, Jess Swann, Xiaolin