C.S. Lewis – Le monde de Narnia, tome 2 : Le lion, la sorcière blanche et l’armoire magique

Mon avis :

Dans ce deuxième tome de la saga, nous découvrons Peter, Suzan, Edmund et évidemment la charmante petite Lucy. J’avais déjà vu l’adaptation cinématographique qui en avait été faite et je n’ai pas été fort surprise durant cette histoire. En effet, l’adaptation est tout à fait fidèle et je n’ai pas appris grand-chose de nouveau.

J’aime beaucoup le personnage de Lucy qui est une petite fille gentille comme tout à laquelle il est facile de s’attacher. Edmund m’a beaucoup moins agacé dans ce roman que dans le film éponyme. J’aurai aimé que le personnage de Peter soit plus exploité car après Lucy, c’est celui que j’apprécie le plus. Peut-être que mon vœu sera exaucé dans les tomes à venir… Quant à Susan, elle me laisse totalement indifférente.

Le style de C.S. Lewis n’évolue pas beaucoup dans ce deuxième opus. Je dénote tout de même pas mal de répétitions qui m’ont rapidement agacée. Je crois qu’il explique bien 4 fois qu’il faut laisser la porte de l’armoire ouverte. Quatre fois en un très petit nombre de pages, je pense que même les enfants risquent de se lasser !

La dualité entre le bien et le mal est toujours aussi présente : la méchante sorcière versus le merveilleux Aslan. Mais heureusement, avec Edmund, on apprend qu’on peut changer de côté à tout moment.

Bref, ce deuxième tome est assez sympathique malgré les nombreuses répétitions. J’ai hâte de voir comment l’histoire va évoluer.

4 sur 5

 

Le petit plus: J’ai adoré la dédicace que l’auteur fait à Lucy (la vraie !) pour laquelle il a écrit cette histoire. C’est très touchant. Retrouvez également mon avis sur le premier tome : Le neveu du magicien.

Et ça commence ainsi:

« Il était une fois quatre enfants qui s’appelaient Peter, Susan, Edmund et Lucy. Cette histoire raconte une aventure qui leur arriva lorsqu’ils furent éloignés de Londres, pendant la guerre, à cause des raids aérien. On les envoya chez un vieux professeur qui vivait en pleine campagne, à seize kilomètres de la gare la plus proche et à trois kilomètres du bureau de poste. Ce professeur n’était pas marié et vivait dans une très vaste maison avec une gouvernante, Mme Macready, et trois autres servantes. (Elles se nommaient Ivy Margaret et Betty, mais elle ne jouent pas un grand rôle dans l’histoire.) »

J’ai lu ce deuxième tome dans le cadre d’une lecture commune avec Harmony, Mandy88, bebere, TheChouille, Frankie, Kactusss, Murielle, Simi, Felina, Ptitelfe, Comicboy, Sylveig, Luthien, Sunflo, Mara, Petit_speculoos, Siana, Mia, Lolo.

Auteur : C.S. Lewis

Titre : Le monde de Narnia, tome 2 : Le lion, la sorcière blanche et l’armoire magique

Édition : Gallimard Jeunesse ou Folio

Genre : fantasy, jeunesse

Pages : 196

21 comments

  1. Frankie says:

    J’aime beaucoup Lucy aussi ! En revanche, Edmund m’a nettement plus agacée ici que dans le film ! J’ai bien plus aimé ce tome 2 que le premier. J’espère que le 3 sera à la hauteur !

  2. Simi says:

    On dirait que Lewis a des tocs ou alors qu’il a été enfermé dans une armoire quand il était jeune et que ça l’a traumatisé… mais c’est pas la peine de se venger sur les lecteurs ! Promis on ne s’enfermera pas dans une armoire !

    Un récit que j’ai quand même trouvé plus captivant que le 1er tome, en même temps, il se passe plus de choses donc il y a moins de moments inutiles où on avait l’impression de flotter comme dans le 1er tome !

  3. thechouille says:

    j’ai exactement le même avis que toi concernant les répétitions sur cette porte d’armoire ! Si les enfants n’ont pas enregistrés, je sais pas ce qu’il faut faire lol
    comme toi, je me languis de voir comment l’histoire va évoluer ^^

  4. Sunflo says:

    Il l’a répété que 4 fois pour l’armoire? Ça m’a paru davantage!
    Personnellement, je ne me suis pas attachée à Lucy, ni à aucun autre des personnages. Mais j’aimais bien que les enfants ne soient pas tous dans le même camp au départ et qu’Edmond ait plutôt choisi celui de la sorcière. Comme tu dis, ça démontre qu’on peu changer et « revenir dans le droit chemin » (L’expression rejoint bien le style un peu moralisateur que plusieurs reprochent au style de l’auteur)

  5. Acr0 says:

    Tiens, sais-tu que lorsque j’ai lu Narnia, c’était juste avant qu’ils annoncent qu’ils feraient peut-être un film (le premier)? 😀 Ce jour-là, j’ai eu un flair phénoménal je crois. Ce deuxième tome, que j’ai seulement connu sous le nom de « l’armoire magique » est celui qui m’a le plus touchée (et bien le seul d’ailleurs). Peut-être par rapport à la magie qu’on ressent vraiment 🙂

  6. Luna says:

    Je n’avais pas spécialement aimé le film cela dit, le livre à su totalement me conquérir : j’aime beaucoup la façon de raconter l’histoire qu’à l’auteur. C’est drôle et touchant, super sympa donc !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge