Annie Degroote – D’infinies promesses

d'infinies promesses

Les romans historiques sont vraiment sur le point de devenir mon genre préféré. Il faut dire qu’à part la SFFF, il n’y a pas mieux pour s’évader et en plus, cela permet de nous en apprendre plus sur l’histoire ! Avec D’infinies promesses, le voyage ne fut que temporel vu que ce roman se passe dans ma région d’origine à savoir la métropole lilloise.

L’héroïne de ce roman est une jeune fille de 15 ans, Naëlle, fille d’une enlumineuse et d’un vitrailliste. J’ai toujours aimé découvrir l’histoire à travers des personnages plus effacés plutôt que par les ceux qui ont marqué l’histoire ! Être dans une famille de marchands permet également d’avoir un autre point de vue sur le Moyen-âge.

L’intrigue est assez classique et reprend ce qui s’est passé dans le duché de Bourgogne vers 1430. On y parle évidemment un peu de Jeanne d’Arc mais ce n’est pas le sujet principal de ce roman. On se concentre plus sur le règne de Philippe le Bon et la création de l’ordre de la toison d’or. C’est également l’occasion de découvrir la vie quotidienne de la famille de Naëlle ainsi que son amour pour un jeune noble, Thibault de Ghiselin.

Le style d’Annie Degroote est agréable. Sans être simpliste, il permet tout de même une lecture fluide.

Bref, D’infinies promesses est une lecture idéale si vous désirez faire une incursion en Flandres au Moyen-Âge. On y apprend plein de choses tout en suivant le destin passionnant de « petites gens ». Je vous le recommande !

Challenge des globe-readers

Escale 45/75 : Lille, France

Auteur : Annie Degrotte

Titre : D’infinies promesses

Edition : Calmann-Lévy

Genre : Historique

Pages : 384

2 comments

Laisser un commentaire

CommentLuv badge